Championnat de France Moto 25 Power

Contenu principal de la page.

Championnats de France de Vitesse et d’Endurance Moto 25 Power

Un pas vers la notoriété

Créés en 2012 sous le nom de Championnat de France moins de 25 cv, les championnats de France de Vitesse Moto 25 Power ont pris la relève des championnats 50cm3 après la suppression de la commission chargée de gérer les plus petites cylindrées de la fédération.
Véritables filières destinées à amener de très jeunes pilotes vers les Coupes Promosport et plus tard le Championnat de France Superbike, les deux championnats Moto 25 Power, Vitesse et Endurance connaissent des succès différents.
En 2012, le nombre des participants «Vitesse» étant faible, la saison suivante, il a fallu regrouper les deux classes afin de rassembler une dizaine de concurrents. Il convient d’espérer qu’avec le concours de Christian Sarron et Alain Bronec, venus rencontrer les pilotes sur certaines courses du Moto 25 Power, la tendance à la hausse se confirmera en 2014, car il ne fait aucun doute que c’est bien de ce championnat que sortiront les champions de demain…
Par contre, en «Endurance», on affiche complet, avec entre trente et quarante équipages lors de chaque épreuve !
Les courses d’endurance accueillaient parfois les parents des jeunes venus participer à la course de vitesse organisée sur le même circuit, le calendrier du championnat Endurance étant le même que celui de la Vitesse.
Le matériel utilisé dans les deux championnats est aussi divers que varié : on trouve de tout, Derbi, Malossi à variateur ou à boite de vitesses, et même quelques prototypes, du style moteur d’YZ 80 glissé dans une partie-cycle de TZ 125, ou autres assemblages plus qu’efficaces témoignant de l’ingéniosité des participants…

La vitesse…
En 2014, le championnat Vitesse comportera deux zones, Nord et Sud, au sein de chacune desquelles seront organisées six épreuves (le calendrier et le bulletin d’engagement sont disponibles sur le site ffmoto.org), une finale organisée sur le circuit d’Alès accueillant les protagonistes du championnat les 18 et 19 octobre.
Les courses (Vitesse et Endurance) qui débuteront les 12 et 13 avril à Le Coteau se déroulent sur des circuits homologués pour la moto d’au moins 800 mètres de longueur, des pistes homologuées pour le karting ou des pistes aménagées pour la circonstance.
Trois catégories sont distinguées en Vitesse : la Catégorie 1 (roues de 12 pouces) rassemble les motos 50 cm3 2 temps à boite de vitesse et 100 cm3 quatre temps de moins de 12 cv. Elle est accessible dès 8 ans et limitée à 12 ans. La catégorie 2 accueille les motos jusqu’à 80 cm2 deux temps et jusqu’à 125 cm3 4 temps monocylindres (15 cv maxi). Elle est réservée aux pilotes âgés de 11 à 13 ans révolus au 31 décembre de l’année en cours et enfin, la catégorie 3 regroupe toutes les motos n’excédant pas 25 cv. Elle est réservée aux pilotes ayant atteint l’âge canonique de 12 ans.

L’endurance…
En Endurance, deux catégories open sont distinguées : la première regroupant les monos 4 temps à variateur ou boite de vitesses et les deux temps à variateur ou boite de vitesses n’excédant pas 15 cv, la seconde rassemblant les deux temps à variateur ou boite de vitesses n’excédant pas 25 cv et les monos 4 temps à variateur ou boite de vitesses n’excédant pas 25 cv.
Comme pour les motos de Vitesse, les machines participant au Championnat de France d’Endurance Moto 25 Power pourront, sur demande de la direction de course, être passées au banc de puissance, les moteurs plombés par les commissaires techniques. Chaque équipe peut être composée de 2 à 4 pilotes maximum (dont 1 âgé de plus de 15 ans) mais pour une endurance de 24 heures, le nombre de membres de l’équipe sera porté à 6 pilotes dont un au moins âgé de moins de 16 ans.

Calendrier