Emploi d’avenir

Contenu principal de la page.

Emploi d’avenir, une opportunité pour recruter un jeune collaborateur

Le Gouvernement a lancé, début octobre 2012, un nouveau dispositif, « les emplois d’avenir », pour faciliter l’insertion professionnelle et la qualification des jeunes sans emploi et sans qualification ou faiblement qualifiés.

Le recrutement d’un jeune doit être assorti d’un objectif de formation qualifiante. Le jeune doit être accompagné dans son parcours de formation et d’insertion.

Dans le domaine du sport motocycliste, les emplois visés peuvent être divers :
• Agent d’entretien
• Mécanicien
• Secrétariat
• Agent de développement
• Educateur sportif, sous réserve de la possession du CQP « Initiateur en motocyclisme » et que ce niveau de qualification permette le recrutement.
Il faut rappeler ici que l’exercice du métier « d’éducateur sportif », de « moniteur », « d’entraineur », … nécessite un diplôme inscrit au répertoire national de la certification professionnelle et au code du sport.
Par contre, un objectif de formation vers le nouveau CQP « initiateur en motocyclisme » et/ou le nouveau Diplôme d’Etat (DEJEPS) « perfectionnement sportif », mention motocyclisme, peut être envisagé pour un « emploi d’avenir ». pour plus de détail voir la rubrique « diriger/encadrer »


Les emplois d’avenir en bref, c’est :
• Une première expérience professionnelle pour des jeunes âgés de 16 à 25 ans (jusqu’à 30 ans pour les travailleurs handicapés), peu ou pas diplômés et à la recherche d’un emploi.
• Des emplois en CDI dans leur très grande majorité mais qui pourront prendre la forme de CDD de 3 ans et exceptionnellement de CDD d’une durée de 1 an si la situation et le projet professionnel du jeune l’exigent.
• L’Etat finance 75 % du salaire brut du jeune à hauteur du SMIC.

Liens utiles :

Pour les employeurs :

Pour les jeunes intéressés :

Plus de renseignements :

Source :