France Moto Magazine N°465 - Juini 2013

Contenu principal de la page.

Discrimination …

Récemment, la forte mobilisation des deux grandes associations représentatives du monde motocycliste, la FFM et la FFMC, n’a pas été totalement vaine.
En effet, lors du dernier Grand Prix de France au Mans, « les souricières à motards » ont été moins présentes …

Soyons clairs, un minimum de surveillance est légitime, ne serait-ce que pour éviter les dramatiques accidents qui s’étaient produits au Mans il y a une vingtaine d’années. Par contre, il est inadmissible que ces contrôles routiers ne visent que les motards.

Partir du principe, comme le faisait le Préfet de la Sarthe jusqu’à présent, que les motocyclistes sont tous des dangers en puissance alors que les automobilistes sont irréprochables est une stigmatisation intolérable.
Particulièrement lorsque l’on sait que les statistiques viennent plutôt invalider un tel postulat.

Le Préfet de la Sarthe a sagement préféré éviter une confrontation avec les motocyclistes en modulant quelque peu ces contrôles qui commençaient à mettre en péril les manifestations motocyclistes mancelles.
Nous ne pouvons que nous en féliciter.

Jacques BOLLE
Président de la FFM