Reportage France Moto Magazine N°438

Contenu principal de la page.

Devenir officiel…

La FFM regroupe plus de 1 300 clubs, structures associatives de type loi 1901. Sur l'ensemble de ces clubs affiliés, environ 600 organisent les 1 300 épreuves du calendrier sportif.

Pour mettre en place son épreuve, chaque organisateur fait appel à un nombre très important de bénévoles qui, le jour de la manifestation, font partie des quelques 5000 officiels qui encadrent les épreuves et assurent par leurs différentes compétences la sécurité des compétiteurs. Si vous désirez rejoindre les officiels de la fédération pour, à votre tour, participer activement à l’organisation de nos manifestations, la FFM vous propose différentes formations :

Le Directeur de course

Le directeur de course est investi de tous les pouvoirs concernant le déroulement sportif d’une compétition. Il n’est pas responsable de l’environnement ni de l’organisation générale de la manifestation.
Son autorité s’étend à la piste ou au parcours ainsi qu’aux zones et parcs ayant un caractère sportif. Il peut être aidé dans sa tâche par d’autres officiels qualifiés.

Le Commissaire de piste

La fonction d’officiel regroupe de multiples activités liées à l’organisation et à la sécurité des épreuves, les plus visibles étant les commissaires de piste, femmes et hommes, qui officient au bord des pistes et remplissent différentes et indispensables missions telles que la sécurisation de la course par la signalisation d’un éventuel danger (drapeaux…) et éventuellement la mise en sécurité d’une moto accidentée ou encore l’évacuation d’un blessé.

Un commissaire de piste suit le déroulement de l’épreuve et il est apte à définir qu’un concurrent va se faire prendre un tour par un autre pilote. Il peut alors prévenir le retardataire en agitant un drapeau bleu.

Le Commissaire de zone

Il a les mêmes prérogatives que le commissaire de piste mais n’officie que dans le cadre de manifestation de trial, il note le passage de chaque concurrent suivant un barème établi.

Le Commissaire Sportif

Le commissaire sportif n'a lors d'une compétition aucune tâche exécutive, il siège en jury composé d’un président et d’au moins deux membres et a pour rôle de s'assurer que les règles techniques et les règlements types sont respectés.

Devenir Directeur de Course ou Commissaire Sportif :
Il existe trois niveaux de qualification : 1er, 2ème et 3ème degré.
Les officiels 1er degré peuvent officier sur les épreuves Zone Union Européenne ou Nationales Hors Championnat de France.
Leur formation est placée sous la responsabilité de la ligue, valable trois ans pour les Directeurs de Course et 5 ans pour les Commissaires sportifs.

Les officiels 2ème degré peuvent officier sur les épreuves Internationales (hors coupe, trophée et championnat F.I.M), sur les épreuves Zone Union Européenne (hors coupe, trophée et championnat U.E.M) ou Nationales de Championnat de France.

Cette formation est placée sous la responsabilité de la Commission Sportive Nationale concernée. Cette formation est valable trois ans pour les Directeurs de Course et 5 ans pour les Commissaires sportifs.

Les officiels 3ème degré Directeur de Course ou Commissaire Sportif peuvent officier sur les épreuves de Coupe, Trophée et Championnat F.I.M. et U.E.M.

Les inscriptions à ces formations sont soumises à l’avis de la Commission Sportive Nationale.

Le Commissaire technique

Personnage parfois redouté par les pilotes, le commissaire technique qui est souvent un ancien pilote doit procéder à la vérification des machines et des équipements conformément aux règlements de la discipline et au règlement particulier.
Il existe plusieurs niveaux de qualifications, la première permet d’officier sur les épreuves Zone Union Européenne ou Nationales hors Championnat de France, cette formation est valable cinq ans et est dispensée par les formateurs désignés par le Collège Technique à la demande des Ligues Motocyclistes Régionales.

Le Chronométreur

Le chronométreur assure la prise de temps et les classements des participants lors d’une compétition.
Les formations de chronométreur sont gérées par le Comité de Chronométrage de la FFM.

groupe commissaire