Page contenu

Contenu principal de la page.

Championnat de France Motocross-24MX Tour 2017 – 20-21 mai – Saint-Thibéry-3 (5/6)

Avant-dernière étape du 24MX Tour à Saint-Thibéry

Après quatre épreuves de très haute facture le 24MX Tour s’installe dans le Sud-Est, sur les rivages de la Méditerrannée, pour son dénouement. Il se déroulera en deux actes. En attendant la grande finale de Pernes-Les Fontaines (84) début juin, pilotes et teams seront tout ce week-end à Saint-Thibéry, près de Béziers dans l’Hérault, pour en découdre à nouveau. Pour l’occasion, le 24MX Tour renoue avec la formule qui fait son succès et qui regroupe durant un même week-end les Championnats de France Espoirs, Junior et Elite. Ce sont plus de 200 pilotes qui s’aligneront derrière la grille. De quoi en prendre plein les yeux dans un cadre somptueux, avec l’un des plus beaux circuits au Sud de l’Hexagone sur lequel les nombreux bénévoles du MC Saint-Thibéry travaillent d’arrache-pied depuis de nombreux mois.

Un Moto-Club tout feu tout flamme

Les Monts Ramus sont les trois derniers volcans de la chaîne héraultaise. C’est sur leurs pentes que serpente le circuit de la Vière, dans une ancienne carrière spécialement aménagée par les équipes du MC Saint-Thibéry menées par leur ambitieux Président Joel Carrier. Le site est un cirque naturel avec une falaise permettant aux spectateurs une vision intégrale du terrain. La configuration est idéale, aussi bien pour les pilotes que pour le public qui ne manquera rien des débats. Côté piste, le club a revisité le tracé en 2016. De grandes quantités de terre sablonneuse ont été apportées afin que le terrain soit plus souple, que ça ne colle pas, et pour permettre nombre de trajectoires différentes. Quelques nouveaux aménagements ont à nouveau été réalisés afin d’optimiser encore l’organisation et le spectacle. Il faut dire que l’an dernier, pour le retour du 24MX Tour dans l’Hérault, le club avait placé la barre très haut en organisant une épreuve qui restera dans les mémoires. Gageons que ce soit encore le cas ce week-end ! Petits et grands pourront en profiter pleinement avec un accès libre au paddock, des courses à rebondissements, des séances de dédicaces, …

Duel au sommet en Elite MX1

La dernière épreuve à Gaillac-Toulza a rebattu les cartes de la catégorie reine, celle des 450cc. Alors qu’il comptait une confortable avance, Xavier Boog (Honda SR Motoblouz) a vécu des courses délicates, tandis que son principal rival Valentin Teillet en a profité pour réaliser un doublé magistral. Le pilote VRT 3AS Honda a comblé une bonne partie de son retard et ne pointe désormais qu’à douze longueurs. Les yeux seront rivés sur ces deux coureurs. Boog et ses trois titres MX1 semblent avoir l’avantage de l’expérience, le Vendéen Teillet – déjà sacré en MX2 – étant lui sur une bonne dynamique et ultra-motivé au sein du team qu’il a créé. Nicolas Aubin (Amexio Suzuki), actuellement troisième du classement, reste sur deux podiums consécutifs. Il revient en très grande forme. Bien qu’un peu distancé, le Normand est toujours dans la course au titre et pourrait venir bousculer la hiérarchie. Il reste néanmoins sous la menace de Maxime Desprey (Monster Energy Bud Racing Kawasaki) qui, s’il est rapide, peine à trouver de la constance, notamment lors des départs. La lutte pour le podium s’annonce âpre d’autant que le Champion de France en titre Grégory Aranda (Yamaha 2B Moraco) va revenir sur des typologies de terrain qu’il affectionne. Il est lui aussi toujours dans le coup à six points d’Aubin. Il faudra également compter sur le Belge Damon Graulus (24MX Lucas Oil Honda) qui a toujours réalisé un Top 3 de manche chaque fois qu’il est venu en Elite en 2017. Citons enfin Cédric Soubeyras (JPM Racing Suzuki), Milko Potisek (Yamaha), Loïc Rombaut (KTM), Fabien Izoird (Honda SR Motoblouz) ou Jason Clermont (Honda) qui restent des références dans la discipline.

La suite ICI