MMA - ordinateur
GP - ordinateur
GP - smartphone
Bol d'or - ordinateur
Bol d'or - smartphone
MXGP ST JEAN
mxgp mobile
Supermoto des Nations 2019
Supermoto des Nations 2019 - Mobile

Championnat du Monde FIM Maxxis d’Enduro

20/09/2018
GP de France-Méthamis-84 – 22-23 septembre (7/8) : Le MC Mazanais se met en mode EnduroGP

Méthamis a été choisi pour être le théâtre de l’avant dernière épreuve du Championnat du Monde FIM Maxxis d’Enduro de la saison qui se déroulera ce week-end dans le Vaucluse.

 

Méthamis est une petite commune de 500 habitants, située dans le département de Vaucluse en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Le Moto-Club Mazanais accueillera ce week-end le GP de France d’EnduroGP, trois semaines avant la Finale allemande de Rüdersdorf.

 

Après deux ans d’absence dans l’hexagone, le Championnat du Monde FIM Maxxis d’Enduro est de retour en France sur le circuit « Bleu Blanc Moto » de Méthamis.

 

« Je tiens d’ores et déjà à tirer un grand coup de chapeau au Moto-Club Mazanais qui a relevé le défi d’organiser un Grand Prix de France en moins de 4 mois suite à la défection controversée de l’organisateur britannique ! », a souligné Bastien Blanchard (ABC Communication). Car en effet, le MC Mazanais cher à Renaud Lafont, Président, a pris les choses à bras le corps afin d’offrir aux fans d’Enduro Français un Grand Prix qu’ils attendent depuis bientôt deux ans !

 

Un Moto Club très expérimenté !

Pour ce 7ème round de la saison, le Moto-Club Mazanais a concocté une épreuve particulière mais déjà connu des habitués de l’EnduroGP, puisqu’il s’agira d’un Enduro Sprint le samedi et d’un Cross-Country le dimanche… 

 

« Dès l’annonce de l’annulation du GP du Royaume-Uni, nous avons rapidement décidé avec les conseils de Greg Gilson, de proposer le cadre de l’Endurance de Méthamis pour remplacer l’épreuve manquante ! », a poursuivi Bastien Constant, secrétaire du MC. « Notre « Ronde Mazanaise », dont nous fêterons la 25ème édition, aura bien lieu le dimanche matin avant le Cross-Country de 2 heures 30 du Championnat du Monde. Mais avant cela, les stars de l’EnduroGP rouleront samedi sous la forme d’un Enduro Sprint avec deux spéciales au programme : une Maxxis Cross Test et une Enduro Test. Contrairement à un Enduro Sprint classique, les pilotes iront d’une spéciale à une autre via une petite liaison et réaliseront comme cela 5 tours avec un CH au paddock. A la fin de ces 5 tours, ils auront à s’affronter sur la Super Straight, spéciale longue de 300 mètres avec du franchissement. Cela devrait nous offrir de beaux duels et un beau final pour connaître le vainqueur de la journée ! »

 

Vous l’aurez compris, ce Grand Prix de France sera d’un format particulier, car il était « impossible » pour les organisateurs de proposer un Enduro traditionnel en mois de 4 mois. Mais il n’en restera pas moins que cette épreuve sera très attrayante et excitante avec bien sûr des enjeux dans chaque catégorie !

 

Ça passe ou ça casse pour Salvini ?

Comme prévu, le Grand Prix Acerbis d’Italie, disputé il y a trois semaines, aura été un vrai tournant dans cette saison 2018… au détriment du héros de la première partie de saison en EnduroGP, Alex Salvini (I–Husqvarna). Sa panne mécanique (eau dans l’essence) du samedi l’a relégué à plus de 16 points de Steve Holcombe (GB–Beta).
 

Ce week-end sera donc très important pour l’Italien qui se doit absolument de réduire l’écart sur le Champion du Monde EnduroGP en titre avant la finale en Allemagne ! Mais cela ne sera pas simple au vu de la forme montrée par le Britannique à Edolo (Italie)…

Ce Grand Prix de France ne se résumera pas non plus à un simple duel entre Holcombe et Salvini puisque Brad Freeman (GB–Beta Boano), Eero Remes (SF–TM), Jamie McCanney (GB–Yamaha) ou encore le tricolore Loïc Larrieu (Yamaha) ont eux aussi prouvé qu’ils pouvaient viser le podium voire même la victoire de journée en catégorie reine !


Il faudra aussi miser sur les autres Français Christophe Nambotin (Gas Gas), Antoine Basset (GasGas), Christophe Charlier (Beta), Anthony Geslin (Beta) ou Romain Dumontier (Yamaha) jamais aussi dangereux que devant leur public !


L’entrée est payante avec une vente en ligne de billets sur https://www.billetweb.fr/championnat-du-monde-denduro

Tarif pour les 2 jours 10 €.

Gratuit pour les enfants jusqu’à 12 ans

 

Buvette et restauration sur place.

Village exposants.

 

www.endurogpfrance.com

www.endurogp.org

Loïc Larrieu - Yamaha (photo EnduroGP)

Encore plus d'actualités !

actualité
24 Heures Motos – Le Mans (2/5) – 20-21 avril/Essais-1 : Honda Endurance Racing en pole provisoire
actualité
Cussac-87 (1/7) – 21 avril : Le limousin accueille l’ouverture de la saison
actualité
Le Mans-72 (1/4) – 20-21 avril : La Women’s Cup démarre sa saison en lever de rideau des 24H
actualité
24 Heures Motos – Le Mans (2/5) – 20-21 avril : 60 équipages pour la 42ème édition
actualité
Appels à candidatures au sein de la Commission des Courses sur Piste et de la Commission de Tourisme (mandature 2016-2020)
actualité
Aspiran-34 (1/7) – 21 avril : Début de saison dans L’Hérault
actualité
Riom-ès-Montagne-15 (1/5) – 20 avril : Ouverture de la saison à Saint-Angheau
actualité
Nemours-77 (2/7) : Benoit Bincaz (Beta) confirme en Elite
actualité
Essoyes-10 (2/6) : Et de 2 pour Nicolas Deparrois (Yamaha) en Motos
actualité
Romagné-35 (2/7) : Coups doubles à Romagné, Desprey, Goupillon et Miot vainqueurs
actualité
Dylan Ferrandis, Marvin Musquin, l’Equipe de France X-Trial des Nations avec Benoit Bincaz et Alexandre Ferrer, le TGM de Valentin Giraud et Andres Haller, Nicolas Musset, Thomas Chareyre et Nicolas Cousin.
actualité
Vendéspace-Mouilleron-le-Captif (85) : Objectif atteint pour l’Équipe de France

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux ! #FFMOTO

Instagram
Chargement en cours...