Nos actualités

Voir toutes nos actualités

Coupes de France Promosport 2022

08/08/2022
Magny-Cours-58 (6/8) : Magny-Cours a tenu toutes ses promesses

Le Circuit de Nevers Magny-Cours est un rendez-vous très attendu du calendrier des Coupes de France Promosport. Ces 6 et 7 août, la sixième manche de la saison organisée par le MC de Nevers et de la Nièvre sous la Coupe de la FFM a donc tenu toutes ses promesses avec des courses disputées, notamment en catégorie reine, et le premier titre attribué en catégorie Promo 500 Cup.

 

PROMO 1000

COURSE 1 : COLLIAUX S’IMPOSE DEVANT JACOB ET RÉDUIT LES ÉCARTS

Depuis la 4ème place sur la grille de départ, Benjamin COLLIAUX (Honda), s’élance parfaitement et fait le holeshot. Le pilote de la Honda n°10 est immédiatement dépossédé de la position de pointe par Kévin TRUEB (Honda) qui réalise son retour en Promosport. Les protagonistes se mettent donc en ordre de marche, au second tour, Kévin TRUEB est leader devant Benjamin COLLIAUX, Hugo GIRARDET (Kawasaki) et Kévin JACOB (Yamaha).

 

Alors que Maxime HERTZBERG (Yamaha), profite de la bataille entre les leaders pour recoller au quatuor, Kévin TRUEB part à la faute, chute et disparait du classement. COLLIAUX hérite alors du leadership convoité par JACOB, GIRARDET et HERTZBERG.

Avant la mi-course, COLLIAUX et JACOB font le break devant GIRARDET, 3ème et sous la pression de HERTZBERG.

 

En deuxième partie de course, JACOB se fait de plus en plus pressant dans la roue du leader, COLLIAUX. De son côté, GIRARDET perd du rythme. Le pilote de la Kawasaki n°70 est successivement dépassé par Maxime HERTZBERG et Gregory MONAYA (Honda) qui fait son apparition au 4ème rang.

 

Au drapeau à damier, COLLIAUX s’impose après avoir résisté à une dernière attaque de JACOB, 2ème. HERTZBERG complète le podium, moins d’une seconde devant MONAYA, 4ème. De son côté, GIRARDET n’est que 5ème à l’arrivée et concède de nouveaux points à ses rivaux COLLIAUX et JACOB, 1er et 2ème de la course. Léonard VIGNAT (Yamaha) enchaine quant à lui une troisième course consécutive dans le top 6.

 

COURSE 2 : JACOB VAINQUEUR, GIRARDET DE RETOUR SUR LA BOITE

Début de course très disputé entre les cadors de la catégorie reine. Benjamin COLLIAUX (Honda) pointe en tête après 2 tours devant 5 pilotes : Hugo GIRARDET (Kawasaki) leader du classement provisoire, Kévin JACOB (Yamaha) parti depuis la pole position, Maxime HERTZBERG (Yamaha), Gregory MONAYA (Yamaha) et Léonard VIGNAT (Yamaha).

(photo Gérard Delio/Photopress)

Homme le plus rapide en course, GIRARDET prend la tête au 4ème tour et relègue COLLIAUX au 3ème rang, JACOB en profite s’intercale entre la Kawasaki et la Honda.

 

À la mi-course, le groupe de tête s’étire. Après s’être emparé du leadership, JACOB profite de la bataille entre GIRARDET et COLLIAUX pour creuser l’écart à l’instar de HERTZBERG, 4ème qui revient dans le match après avoir cédé du terrain au cours des tours précédents. De leur côté, MONAYA et VIGNAT, 5ème et 6ème, ne sont plus dans le coup.

 

Au fil des passages, JACOB monte en puissance s’offrant ainsi une avance confortable de 3 secondes sur le trio GIRARDET – COLLIAUX – HERTZBERG au coude à coude, à 3 tours de l’arrivée.

 

Belle performance de JACOB qui signe son deuxième succès de la saison et inscrit de précieux points dans l’optique du classement général. À la suite d’une belle explication face à COLLIAUX et HERTZBERG, le jeune GIRARDET passe la ligne en 2ème position et retrouve le podium après une période de disette. HERTZBERG prend également l’avantage sur COLLIAUX, l’écartant ainsi du top 3. MONAYA conclut au 5ème rang à seulement 6’’456 du vainqueur tandis que VIGNAT est à nouveau 6ème.

 

PROMO 600 

COURSE 1 : LAVILLE : PREMIÈRE COURSE, PREMIÈRE VICTOIRE 

Pour sa première participation de la saison, Dorian LAVILLE (Yamaha), auteur de la pole position, s’extrait du peloton et prend le large dès les premiers tours devant les deux leaders de la catégorie Illies BLANCHARD (Yamaha) et Florian REAUX (Yamaha). Au 4ème rang, Pierre-André GREFFET (Yamaha) se met en embuscade derrière les deux hommes.

 

Après 7 tours, LAVILLE est solidement installé en tête, alors que BLANCHARD commet une erreur dans le 2ème secteur. Le pilote de la Yamaha n°66 parvient tout de même à rester sur ses roues, mais redescend au 4ème rang derrière REAUX, 2ème, et GREFFET, 3ème.

 

Sans trembler, LAVILLE s’impose au terme des 14 tours de course, confirmant ainsi la performance réalisée lors des qualifications. Après avoir été dépassé par GREFFET quelques tours auparavant, REAUX retarde au maximum son freinage au virage du lycée et reprend l’avantage. Le pilote de la Yamaha n°22 fait donc la bonne opération avec la 2ème place devant GREFFET, pendant que son rival au classement général, BLANCHARD, conclut au 4ème rang. Damien MARMION (Yamaha) complète quant à lui le top 5 devant le jeune Luca CERSOSIMO (Yamaha), 6ème.

 

COURSE 2 : LAVILLE AU DESSUS DU LOT

Après sa victoire de la veille, Dorian LAVILLE (Yamaha) semble décidé à renouveler sa performance et se met dans le rythme dès le 1er tour, ne laissant aucune chance à ses adversaires d’emboiter le pas. Derrière, les deux hommes forts de la saison, Illies BLANCHARD (Yamaha) et Florian REAUX (Yamaha) se mettent tout de même en ordre de marche et sont suivis de près par Pierre-André GREFFET (Yamaha).

 

En milieu de course, BLANCHARD produit son effort pour se défaire de REAUX et GREFFET, un peu moins rapides à cet instant.

 

À 4 tours de l’arrivée, LAVILLE semble en gestion au premier rang alors que REAUX et GREFFET reviennent au contact de BLANCHARD qui est à son tour le pilote le moins rapide du top 5.

 

À l’issue des 14 tours de course, l’ancien pilote d’European Junior Cup, LAVILLE décroche un nouveau succès en solitaire. Derrière lui, GREFFET profite de la lutte acharnée entre REAUX et BLANCHARD pour prendre le large et s’offrir la 2ème place de la course. Au bout du suspense, REAUX devance son rival BLANCHARD, 4ème, et monte sur la boite. La suite de la saison s’annonce passionnante dans la course au titre.

 

Un autre duel oppose Benoit FONTEYRAUD (Yamaha) à Luca CERSOSIMO (Yamaha) pour le gain de la 5ème place. Finalement, FONTEYRAUD domine le pilote du Tropical Team en FSBK-FE et intègre le top 5.

 

PROMO 500 CUP

COURSE 1 : FEUTZ CONCURRENCÉ MAIS JAMAIS DEVANCÉ

Assez rare pour être souligné, Maxime FEUTZ (Honda) ne s’échappe pas en début de course. Le pilote occupe tout de même la tête après 2 tours et est chassé par Yanis LORINQUER (Honda), Emmanuel LENTAIGNE (Honda) et Lucas LENTAIGNE (Honda).

 

Tour après tour, la situation reste stable, même si les dépassements se succèdent au sein du quatuor de tête.

 

Finalement, FEUTZ parvient à s’offrir une légère avance dans le dernier tour et reste invaincu en s’imposant pour la 11ème fois de la saison. Lucas LENTAIGNE, 2ème peut quant à lui se targuer d’avoir devancé son père Emmanuel, 3ème, sur la ligne d’arrivée, alors que LORINQUER conclut au 4ème rang juste derrière ces hommes.

 

COURSE 2 : 12 VICTOIRES ET DÉJÀ LE TITRE POUR FEUTZ

Le début de course est extrêmement disputé, on retrouve les 6 premiers en moins de 2 secondes après 3 tours. Maxime FEUTZ (Honda) mène la danse devant Lucas LENTAIGNE (Honda), Yanis LORINQUER (Honda), Emmanuel LENTAIGNE (Honda), Ulrich SALINGUE (Honda) et Yannis GAUTEREAU (Honda).

 

À la mi-course, FEUTZ domine toujours les débats mais reste sous la menace de ses adversaires directs LORINQUER et L.LENTAIGNE qui réalise alors le meilleur tour en course. E.LENTAIGNE, SALINGUE et GAUTEREAU sont quant à eux distancés.

Après avoir fait les freins à FEUTZ, LORINQUER prend les commandes de la course et fournit son effort pour maintenir l’alsacien dans son dos. L.LENTAIGNE reste également au contact.

 

Dans le dernier tour, les trois motos de tête se regroupent et la course s’achève sur un double dépassement musclé de FEUTZ qui passe la ligne en tête devant LORINQUER et L.LENTAIGNE. Cependant LORINQUER se voit pénalisé de 10 secondes pour avoir court-circuité la chicane.

 

Le top 3 est alors bouleversé, FEUTZ s’impose bien pour la 12ème fois de suite et remporte la titre Promo 500 Cup 2022, quatre courses avant la fin de la saison ! (Sous réserve de vérifications techniques en cours ou d’incidents d’ordre sportif)

 

Lucas LENTAIGNE est donc second devant son père Emmanuel. Au pied du podium, le paddock retrouve GAUTEREAU, 4ème, et LORINQUER qui recule donc au 5ème rang devant SALINGUE.

 

PROMO 400

COURSE 1 : DAVID TOUT EN MAITRISE

Les protagonistes de la catégorie Promo 400, Théo DAVID (Kawasaki) et Mickaël BOUSSEAU (Kawasaki) se mettent en évidence dans les premiers tours. Petit à petit, DAVID creuse l’écart devant son rival qui emmène Gaëtan PRUNIER (Kawasaki) dans sa roue.

 

Au 4ème tour, Valentin ROEDEL (Kawasaki) et Arthur MARCHAL (KTM), alors dans le top 6, s’accrochent et finissent la course dans le bac à graviers… Pas d’impact pour le leader qui accentue son avance sur BOUSSEAU, 2ème, et PRUNIER, 3ème.

 

À plusieurs secondes d’intervalle, DAVID, BOUSSEAU et PRUNIER composent finalement le podium dans cet ordre. Le top 5 est complété par Ryan CHAUVEAU (Kawasaki) et Jordan HESS (Kawasaki), 4ème et 5ème au terme d’une belle passe d’armes.

 

COURSE 2 : BOUSSEAU RÉPOND À DAVID

Un groupe de quatre pilotes se forme en début de course. Il est composé des principaux acteurs de ce championnat à savoir Mickaël BOUSSEAU (Kawasaki), Théo DAVID (Kawasaki), Gaëtan PRUNIER (Kawasaki) ainsi que Jordan HESS (Kawasaki).

 

Au fil des tours, le rythme imposé par BOUSSEAU, DAVID et PRUNIER ne permet pas à HESS de rester au contact, le pilote de la Kawasaki n°30 perd alors du terrain au 4ème rang. Derrière lui, Ryan CHAUVEAU (Kawasaki) est isolé en 5ème position.

 

À un tour du verdict, BOUSSEAU, DAVID et PRUNIER sont toujours groupés dans cet ordre aux trois premières positions.

 

Finalement, BOUSSEAU sort en tête de la chicane et s’offre une belle victoire devant son rival DAVID, 2ème, et PRUNIER, 3ème. Meilleur résultat de la saison pour HESS qui termine la course au 4ème rang et précède CHAUVEAU auteur d’un nouveau top 5.

 

MOTO 5 

COURSE 1 : ANDREO ARRACHE LA VICTOIRE DEVANT MARTIN

Dans les premiers tours, Elyan MARTIN (TVX) et Jessy ANDREO (Mir 250) se placent aux avant-postes. En forme depuis plusieurs courses, Ethan DUFOSSE CERNEAU (Fulgur 250) éprouve des difficultés à rester au contact des deux hommes de tête.

 

Après la mi-course, alors que ANDREO fait le forcing pour rester au contact de MARTIN, leader, DUFOSSE CERNEAU ne semble pas avoir les ressources pour revenir au contact de ses deux adversaires. Pire encore, le pilote de la Fulgur n°27 est attaqué par Mathis FERNANDES (Mir 250) qui s’empare de la 3ème place.

 

Dans le dernier tour, ANDREO prend le meilleur sur MARTIN et remporte la course pour 0’’351 ! Malgré la vitesse emmenée par FERNADES dans les derniers tours, DUFOSSE CERNEAU ressort en tête du virage du lycée et s’offre un nouveau podium. FERNANDES est donc 4ème.

 

COURSE 2 : MARTIN PREND SA REVANCHE SUR ANDREO

Comme en course 1, Elyan MARTIN (TVX) et Jessy ANDREO (Mir 250) se mettent en évidence dans les premières boucles. Après 4 tours, Gabin COUTE COUSIN, alors 3ème, est le plus rapide en piste et se rapproche des deux pilotes de tête.

 

Cette fois les trois leaders restent au coude à coude durant les 9 tours. Et c’est encore MARTIN qui se montre le plus prompt dans le final en décrochant la victoire, moins d’une demi-seconde devant CONTE COUSIN, 2ème, et ANDREO, 3ème. Pour compléter le top 5 Ethan DUFOSSE CERNEAU (Fulgur) et Mathis FERNANDES se livrent une nouvelle bataille. Le pilote de la Fulgur n°27 la remporte au nez et la barbe de FERNANDES, 5ème de la course.  

 

PROMO 125

COURSE 1 : MASSY TOUT EN CONTRÔLE

Contrairement aux habitudes en Promo 125cc, un pilote prend le large dès le début de course, il s’agit d’Arthur MASSY (Suzuki) qui relègue ses poursuivants à plus de 3 secondes après seulement 2 tours.

 

Derrière le leader, un train de 4 pilotes est en lice pour les 2ème et 3ème places. On retrouve dans ce peloton Maxime BARBIER (Suzuki), William KRZELJ (Suzuki), Kylian PICHELIN (Suzuki) et Lucas MASSARD (Suzuki).

 

Après avoir pris une belle avance, MASSY voit ses poursuivants se rapprocher dans les derniers tours mais parvient à conserver la première position et à s’imposer sur le tracé de Nevers Magny-Cours. De son côté BARBIER fait la différence sur ses adversaires directs du peloton et décroche la 2ème place devant MASSARD qui complète le podium. Moins forts en fin de course, KRZELJ et PICHELIN se classent 4ème et 5ème au drapeau à damier.

 

COURSE 2 : LE DOUBLÉ ET LA TÊTE DU CLASSEMENT POUR MASSY


Leader dans les premiers tours, Arthur MASSY (Suzuki) prend rapidement plus de deux secondes d’avance sur ses poursuivants, ne faisant pas de réelle cassure puisque Maxime BARBIER (Suzuki), Lucas MASSARD (Suzuki), Kilian PICHELIN (Suzuki) et William KRZELJ (Suzuki) gardent le leader en ligne de mire.

 

Au fil des tours, MASSY voit le quatuor revenir dans sa roue. Puis KRZELJ et PICHELIN sont distancés aux 4ème et 5ème rangs.

 

À l’arrivée MASSY résiste aux attaques de BARBIER, 2ème, signant ainsi le doublé dans la Nièvre. Dans le dernier tour, MASSARD cède du terrain à ces deux garçons et conclut sur la troisième marche podium. William KRZELJ conserve la 4ème position tandis que Valentin MATTHIEU (Suzuki) intègre le top 5 au dépend de Kylian PICHELIN, 6ème.

 

PROMO MASTER 

COURSE 1 : DENIS DE LA TÊTE ET DES ÉPAULES

Le poleman, Daniel DENIS (Yamaha), reste solide au départ et conserve la position de pointe dans les premiers tours. Cédric DESMARIS (Yamaha) et Bruno VAQUERO (Yamaha) restent au contact. Dans leur dos, on observe Ludovic DESCOURS (Yamaha) qui cravache pour garder les trois hommes en ligne de mire. Mais ce dernier compte déjà 4 secondes de retard sur la tête de course après 6 tours.

 

À 4 tours du drapeau à damier, la hiérarchie reste inchangée, DENIS compte plus d’une seconde d’avance sur VAQUERO, 2ème devant DESMARIS qui ne parvient pas à trouver l’ouverture pour dépasser son adversaire. De son côté, DESCOURS est distancé au 4ème rang.

 

Pas d’évolution dans la dernière boucle, DENIS remporte une course maitrisée de bout en bout devant VAQUERO, 2ème. Après plusieurs tentatives, DESMARIS relâche son effort et se contente d’une bonne 3ème place, près de 10 secondes devant son rival DESCOURS, 4ème.

 

COURSE 2 : DENIS DOUBLE LA MISE

À l’instar de la course 1, Daniel DENIS (Yamaha) place sa machine à l’avant d’un trio de tête complété par Ludovic DESCOURS (Yamaha) et Cédric DESMARIS (Yamaha). Très rapidement, DESMARIS accuse le coup, voyant fatalement DENIS et DESCOURS s’éloigner aux deux premières positions.

 

À la mi-course, DENIS occupe toujours la position de pointe devant DESCOURS. La bataille pour la troisième marche du podium oppose Cédric DESMARIS à Bruno VAQUERO (Yamaha) qui se fait de plus en plus menaçant.

 

Une nouvelle fois imperturbable, DENIS s’impose de nouveau malgré les efforts de DESCOURS qui doit se contenter de la 2ème place. Le duel entre DESMARIS et VAQUERO tient les spectateurs en haleine jusqu’au drapeau à damier et c’est finalement VEQUERO qui monte sur la boite. Discret et isolé sur la piste, David COLIN (Yamaha) conclut dans le top 5.

 

SIDECAR 

COURSE 1 : FENOY CASAS / RIGONDEAU S’IMPOSE DEVANT SON RIVAL

Malgré un bel envol et un début de course autoritaire du poleman FENOY CASAS / RIGONDEAU, son poursuivant, CROCHET / PACHOUD, tente de rester au contact du side n°39.

 

Au fil des tours, FENOY CASAS / RIGONDEAU échappe à CROCHET / PACHOUD alors que le 3ème équipage, CHAPILLON / LAFON, compte près de 30 secondes de retard à la mi-course.

 

Au terme de 12 tours de course peu animés, FENOY CASAS / RIGONDEAU remporte une nouvelle victoire, la troisième de rang, et conforte son statut de leader devant CROCHET / PACHOUD, 2ème des débats et du classement provisoire. CHAPILLON / LAFON conserve sa place et monte sur la boite au pied de laquelle on retrouve JOLY / JOLY. Quant à CROCHEMORE / MORIN, il complète le top 5 et devance GILARD / ECOCHARD, 7ème et meilleur équipage de la catégorie Promo 2.

 

COURSE 2 : FENOY CASAS / RIGONDEAU SANS CONCURRENCE

FENOY CASAS / RIGONDEAU prend à nouveau les commandes en début de course. Cette fois CROCHET / PACHOUD ne parvient pas à rester au contact.

 

Dans cette course 2, les écarts sont élevés entre les différents équipages, CROCHET / PACHOUD n’est pas dans le rythme et concède plusieurs secondes au leader tour après tour. 

 

Finalement FENOY CASAS / RIGONDEAU s’impose sans surprise loin devant CROCHET / PACHOUD. Après une course en solitaire CHAPILLON / LAFON complète le podium. Le top 5 est complété par JOLY / JOLY, 4ème, et CROCHEMORE / MORIN, 5ème, et dernier équipage à ne pas avoir concédé de tour au vainqueur.

 

PROMO DÉCOUVERTE 1000CC

COURSE 1 : 1 PODIUM, 3 MARQUES

Habitué de la catégorie Promo Découverte, Aurélien MALTRAIT (Suzuki) s’impose largement sur le Circuit de Nevers Magny-Cours. Il est accompagné sur la boite par Alexandre KRO (Ducati) et Mathieu BOISDON (Honda), on retrouve donc trois maques aux trois premiers rangs.

 

COURSE 2 : BENOIT VAINQUEUR JUSTE DEVANT DELABROSSE

Après un drapeau rouge provoqué par un incident impliquant plusieurs pilotes, la course est relancée pour 5 tours.

 

Dans cette course aux allures de sprint, Tony BENOIT (Aprilia) se montre intraitable et passe la ligne en tête devant Jason DELABROSSE (Yamaha), 2ème et Paul BLASZKIEWICZ (Yamaha), 3ème.

 

PROMO DÉCOUVERTE 600CC

COURSE 1 : GIBELIN VICTORIEUX, BROCHET TROP AMBITIEUX

Au duel avec Léo GIBELIN (Yamaha) dans le dernier virage, Théo BROCHET (Honda) retarde trop son freinage, part à la faute et chute. Léo GIBELIN remporte donc cette course 1 avec près de 10 secondes d’avance sur David LEAL (Yamaha). David LLAMAS (Yamaha) complète le top 3.

 

COURSE 2 : 2 SUR 2 POUR GIBELIN

Sans trop de difficulté, Léo GIBELIN (Yamaha) décroche sa deuxième victoire du week-end. Après une course 1 marquée par une chute, Théo BROCHET (Honda) revient en force et signe une belle 2ème place après une bagarre face à David LEAL (Yamaha), 3ème.

 

Calendrier 2022

19-20 mars - Nogaro (32) - ASM Armagnac Bigorre
09-10 avril - Lédenon (30) - MC Lédenon
30 avril-01 mai - Carole (93) - Motors Events
21-22 mai – Croix-en-Ternois (62) - ASM Croix-en-Ternois
25-26 juin - Alès (30) - Motors Events
06-07 août - Magny-Cours (58) - MC Nevers et Nièvre
03-04 septembre - Anneau du Rhin (68) - MC Bitzheim
01-02 octobre – Pau-Arnos (64) - MC Pau-Arnos

 

www.cdfpromosport.fr

Encore plus d'actualités !

actualité
Baisieux-Belgique – 1er-2 octobre 2022 : Modification de la catégorie Open de l’Équipe de France
actualité
Kramolin-République Tchèque : L’Équipe de France sur le podium !
actualité
Brioude-43 (5/5) : Du suspens et des titres
actualité
Paul Ricard-83 (7/7) : Une saison 2022 conclue en apothéose
actualité
Hugo De Cancellis (Kawasaki), l’Équipe de France FFM au MX des Nations avec Maxime Renaux (Yamaha), Marvin Musquin (KTM) et Dylan Ferrandis (Yamaha), Steve Bonnal (TM), Youry Catherine (Honda), Thomas Chareyre (TM), Philippe Berlatier (Bultaco), Gilles Burgat (SWM) et l’Équipe de France FFM de Quad…
actualité
RedBud-USA : L’Équipe de France renoue avec le podium
actualité
Courses : Fabio Quartararo (Yamaha) compte les points !
actualité
RedBud-USA : Sur la route des Bleus - Episode 2
actualité
RedBud-USA : L’Équipe de France prête à en découdre
actualité
Essais-2 : P2 pour Johann Zarco (Ducati) et P9 pour Fabio Quartararo (Yamaha) !
actualité
Essais-1 : Fabio Quartararo (Yamaha) P3 devant Johann Zarco (Ducati) P11 !
actualité
Brioude-43 – 24-25 septembre (5/5) : En route vers la finale

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux ! #FFMOTO

Instagram
Chargement en cours...