Yamaha R3 - Circuit Carole
Yamaha R3 - Circuit Carole
Mondial de la moto
mondial de la moto - mobile

Vitesse – Championnat de France Superbike 2018

19/06/2018
Lédenon-30 (3/7) : Spectacle et sensations sur le circuit vallonné de Lédenon
Vitesse – Championnat de France Superbike 2018

La chaleur a forcé les pilotes à puiser dans leurs ressources pour cette 3ème étape du Championnat de France Superbike. Organisée par le MC Lédenon sous l’égide de la FFM, cette épreuve comparée aux montagnes russes n’a pas été de tout repos pour les pilotes où batailles et rebondissements n’ont pas manqué d’animer les débats de ce dimanche 17 juin.

 

SUPERBIKE 

COURSE 1 : FORAY RENOUE AVEC LA VICTOIRE

Les premiers tours sont mouvementés au sein de la catégorie reine mais c’est bien Kenny FORAY (BMW Tecmas) qui prend le meilleur départ devant Jérémy GUARNONI (Kawasaki Tech Solutions). Les essais chronométrés annonçaient la couleur entre FORAY et GUARNONI et le duel a tenu toutes ses promesses ! Rapidement, les deux hommes s’envolent en tête et se livrent une bataille spectaculaire. 

Derrière, un peloton très compact s’organise entre Matthieu LUSSIANA (BMW), Sébastien SUCHET (Kawasaki), Axel MAURIN (Yamaha) et David MUSCAT (Ducati). Malgré sa bonne qualification, Erwan NIGON (Honda) part à la faute, la Honda n°7 « perd l’avant » et ne pourra reprendre part aux débats.

 

Après 6 tours de course, SUCHET, MAURIN et MUSCAT gagnent une place suite à la chute, sans gravité, de LUSSIANA. Les trois pilotes sont dans un mouchoir de poche. Le meilleur « performer » en Superbike Challenger, Maxime BONNOT (BMW) vient s’installer aux avant-postes en 6ème position juste devant Morgan BERCHET (Yamaha).

 

Quel spectacle entre les 2 leaders du Championnat, le public gardois assiste à un duel complètement fou. « Kenny » et « Guarno » se rendent coup pour coup. Tout le monde tremble à l’entame du dernier tour tant la course est indécise. Le pilote de la BMW Tecmas n°1 porte l’estocade dans le triple gauche du dernier tour et parvient à garder son avantage jusqu’au passage du drapeau à damier pour retrouver la plus haute marche du podium. GUARNONI voit sa série de victoire s’arrêter et doit se contenter de la deuxième place. 

La 3ème place est à mettre au crédit de SUCHET qui monte sur son premier podium de la saison après avoir résisté aux assauts de MUSCAT qui termine 4ème à seulement 0,060 secondes. MAURIN complète le top 5. BERCHET termine 6ème suite à la disqualification de BONNOT pour un problème d’étiquettes au niveau de ses pneus… 

 

En Superbike Challenger, Gabriel PONS (Kawasaki) se classe finalement premier devant Hugo CLERE (Suzuki) qui abdique en fin de course après de multiples dépassements.  Nicolas ESUCIDIER (Yamaha), auteur d’une belle course, se voit récompenser de ses efforts en montant son premier podium de la saison.  

 

Kenny Foray - BMW (photo Gérard Delio/Photopress)

COURSE 2 : GUARNONI REPREND SON BIEN 

C’est parti pour les 20 derniers tours de ce week-end gardois ! Cette fois-ci, c’est bien Jérémy GUARNONI (Kawasaki Tech Solutions) qui prend le meilleur départ devant FORAY (BMW Tecmas) et Sébastien SUCHET (Kawasaki), le même trio de tête qu’en première manche. 

Malgré un bon départ, Matthieu LUSSIANA (BMW) chute dès les premières secondes de course. De son côté, Erwan NIGON (Honda), 4ème, suit le rythme de SUCHET et emmène dans sa roue Axel MAURIN (Yamaha), David MUSCAT (Ducati), Yani TODISCO (Ducati) et Maxime BONNOT (BMW). 

 

Aux avant-postes, GUARNONI semble vouloir faire le trou dès le début de course mais FORAY n’a pas l’intention de le laisser filer et roule plus vite que le pilote Kawasaki après une entame timide. Le duel pour la 3ème place est rudement disputé entre SUCHET, NIGON et MAURIN qui se tiennent en moins d’une demi-seconde à la mi-course. Derrière, une bataille est engagée entre les 2 pilotes de la marque Ducati MUSCAT et TODISCO.

 

FORAY fait le forcing mais ne parvient pas à revenir à la hauteur de GUARNONI qui garde une marge de sécurité pour s’envoler vers une 5ème victoire cette saison. La dernière marche du podium revient finalement à SUCHET qui tire son épingle du jeu face à NIGON, 4ème, et MAURIN, 5ème. Une indécise 6ème place se dessine entre MUSCAT et TODISCO mais c’est bien le pilote de la Ducati n°3 qui conserve son avantage du départ. Dans les derniers tours, Maxime BONNOT part à la chute et se retrouve au fond du classement. La bonne surprise nous vient de Mathieu CHARPIN (Kawasaki), opportuniste, qui profite de la chute de BONNOT pour prendre la 8ème place. Un week-end à oublier pour le pensionnaire du Team Tecmas.

 

Du côté Superbike Challenger, Hugo CLERE (Suzuki LMS), prend les 25 points de la victoire. Belle performance à nouveau pour Gabriel PONS (Kawasaki) allias « Ponpon » qui termine second. Nicolas ESCUDIER (Yamaha) complète le top 3.   

 

Au classement provisoire, Jérémy GUARNONI (156 points) reste en tête avec 31 points d’avance sur Kenny FORAY (125 points). Morgan BERCHET pointe à la 3ème place avec 69 points.  

En Superbike Challenger, Gabriel PONS (136 points) conserve la tête pour 3 petits points d’avance sur Hugo CLERE (133 points). Maxime BONNOT (72 points) complète le top 3.

 

SUPERSPORT – TROPHEE PIRELLI 600

COURSE 1 : DELORENZO MALHEUREUX, BOULOM ASSIDU

Coup de théâtre avant le départ : le poleman, Benoit DELORENZO (Yamaha), n’est pas en mesure de se présenter sur la grille de départ après le tour de chauffe, à cause d’un problème mécanique. Guillaume ANTIGA (Yamaha) prend un excellent départ et tire profit de la situation pour se placer en position de pointe. Le plaisir ne dure que 3 tours, à l’aspiration, Enzo BOULOM (Yamaha) prend le meilleur au niveau de la ligne droite des stands pour se positionner en tête. 

 

Derrière, Guillaume POT (Yamaha) est rapide, plus rapide que son homonyme ANTIGA qui se voit relégué en 3ème position. Après avoir pris un excellent départ depuis la 6ème place sur la grille de départ, Cédric TANGRE (Suzuki) enchaine des premiers tours rapides pour se placer 4ème dans la roue de ANTIGA. Attention à Maximilien BAU (Yamaha) qui ne démérite pas et s’accroche au wagon juste devant Louis BULLE (Yamaha) et Stéphane FROSSARD (Yamaha).

BOULOM et POT impriment un rythme effréné que les autres pilotes ne sont pas en mesure de suivre. De son côté, TANGRE est poursuivi comme son ombre par BAU, les deux hommes trouvent l’ouverture sur ANTIGA qui passe de la 3ème à la 5ème place.

 

Toute l’attention du public est portée sur le duel pour la victoire entre BOULOM et POT ainsi que le « mano à mano » pour la troisième place entre TANGRE et BAU. Après avoir analysé les trajectoires de son adversaire, POT fait les freins à BOULOM au virage du Pont mais part à la faute dans le « fer à cheval ». BOULOM s’envole donc vers la victoire tandis que BAU s’octroie la seconde place après avoir pris le meilleur sur TANGRE, 3ème. Reparti rapidement après sa chute, POT sauve les meubles et se retrouve au pied du podium : dommage ! 

ANTIGA complète le top 5 juste devant FROSSARD, 6ème, et BULLE, 7ème, qui a subi les foudres de la Yamaha n°42 en fin de course. 

 

Côté Trophée Pirelli 600, Gaëtan MATERN (Kawasaki) est au-dessus du lot et termine premier sans discussion possible. Dylan MILLE (Yamaha) prend la deuxième place et ne craque pas sous la pression de Simon ARNAUD (Triumph), 3ème, qui réalise également une belle course.

 

COURSE 2 : BOULOM POUR UN WEEK-END PARFAIT

L’exercice du départ est maitrisé par Enzo BOULOM qui pointe le pneu avant de sa Yamaha en première position à l’abord du triple gauche. Excellent départ de Louis BULLE (Yamaha), « Loulou » se place second devant Benoit DELORENZO (Yamaha) qui tient à briller après ses déboires de la première manche.

 

Derrière, le peloton est emmené par Cédric TANGRE (Suzuki) suivi de Maximilien BAU (Yamaha), Guillaume ANTIGA (Yamaha) et Guillaume POT (Yamaha). Quelques tours suffisent à ce groupe pour recoller au trio de tête. Seul Enzo BOULOM prend de l’air tandis que les postions sont mouvantes de la 2ème à la 7ème position : aucun des pilotes ne parvient à faire la différence ! 

 

Au fil des tours, BAU fait l’effort et s’extirpe du paquet pour s’installer confortablement en seconde position. BULLE, 5ème, et DELORENZO, 6ème, perdent du terrain sans pour autant décrocher, ce qui profite à TANGRE, alors 3ème, talonné de près par POT.

BOULOM réalise le doublé après avoir mené la course de la tête et des épaules, BAU s’offre une superbe seconde place. Derrière, les places se figent mais à 3 tours de l’arrivée, BULLE sort une attaque déconcertante et trouve l’ouverture sur POT dans un premier temps puis sur TANGRE pour aller chercher un podium bien mérité. TANGRE et POT complètent respectivement le top 5 devant DELORENZO, 6ème, et ANTIGA, 7ème.

 

Côté Trophée Pirelli 600, coup de chapeau au nouveau venu de la catégorie Joris INGIULLA (Yamaha) pour sa première victoire de la saison. Gaëtan MATERN (Kawasaki) assure au second rang et prend une sérieuse option au Championnat. Dylan MILLE (Yamaha) complète le podium de la catégorie.

 

Au classement provisoire, Enzo BOULOM (132 points) profite de son doublé et de l’absence de Clément STOLL, blessé, pour prendre les rênes du championnat. Louis BULLE (89 points) est 2ème et Clément STOLL, 3ème, avec 82 points.

En Trophée Pirelli 600, Gaëtan MATERN (133 points) contrôle la situation devant Dylan MILLE (96 points) et Valentin GRIMOUX (87 points).

  

OBJECTIF GRAND PRIX – PRE MOTO3

COURSE 1 : PERRIN DERNIER REMONTE PREMIER

Alexis BOUDIN (Yamaha Beon) loupe complètement son départ, Line VIEILLARD (Yamaha) en profite pour s’adjuger le holeshot mais BOUDIN se rattrape juste après avec un gros freinage pour reprendre le leadership. Parti depuis la dernière position sur la grille, Bartholomé PERRIN (Moriwaki) passe la ligne de chronométrage en seconde position et prend même la tête de la course le tour suivant. BOUDIN se retrouve en seconde position.   

 

Juste derrière, VIEILLARD est menacée par Marceau LAPIERRE (Yamaha Beon) qui finit par trouver l’ouverture sur la pilote féminine pour intégrer le top 3.

 

Au 8ème tour, la Direction de Course aperçoit une moto qui fume et prend la décision de faire intervenir la Safety car. Les écarts sont réduits à néant et il ne reste que 2 tours pour se départager. Après une bataille acharnée, PERRIN ne craque pas mais se voit malheureusement déclassé après le drapeau à damier pour non-conformité technique. BOUDIN remporte ainsi cette première course devant LAPIERRE. VIEILLARD et Lorentz LUCIANO (Yamaha Beon) se placent respectivement en 3ème et 4èmeposition. 

 

COURSE 2 : BOUDIN APPLIQUÉ POUR MIEUX RÉPLIQUER

C’est parti pour les jeunes pousses de la catégorie qui s’élancent pour 12 tours de course au guidon de leur 250cc. Alexis BOUDIN (Yamaha Beon) ne tire pas profit de sa pole position et doit composer avec un Bartholomé PERRIN (Moriwaki), incisif, qui prend les commandes des opérations. Marceau LAPIERRE (Yamaha Beon), Line VIEILLARD (Yamaha) et Charles AUBRIE (Yamaha Over) sont en embuscade non loin derrière.

 

Après seulement deux tours, PERRIN fait une erreur, BOUDIN n’en demandait pas tant et prend la course à son compte. LAPIERRE en profite également pour s’intercaler au second rang. Peu de temps après, c’est Line VIEILLARD qui attaque PERRIN pour intégrer le top 3.

 

Carton plein pour BOUDIN qui s’adjuge la pole et la première place après avoir résisté à la pression exercée par LAPIERRE qui signe le meilleur temps en course. La gente féminine est parfaitement représentée par VIEILLARD qui monte sur la troisième marche du podium.

 

PERRIN rétrograde jusqu’au 4ème rang devant Luciano LORENTZ, 5ème,(Yamaha Beon), revenu du milieu de tableau. AUBRIE ne peut faire mieux que 6ème.

 

Au classement provisoire, Marceau LAPIERRE (112 points) reste en tête mais attention à Alexis BOUDIN (108 points) qui se rapproche dangereusement. Line VIEILLARD (89 points) complète le top 3 provisoire.

  

SIDE-CAR 

COURSE 2 : NOUVELLE VICTOIRE POUR DELANNOY / ROUSSEAU

La meilleure sortie de grille est réalisée par le Side n°2 de MOREAU / ARIFON qui donne du fil à retordre à l’équipage DELANNOY / ROUSSEAU, 2ème. Dans son Side équipé d’un moteur 600cc, le duo LE BAIL / LEVEAU ne semble pas être handicapé par son manque de puissance dans les montées du circuit de Lédenon puisqu’il s’immisce en 3ème position.

 

Derrière, les duos GALLERNE / CHAIGNEAU, BENIGNO / BOUCHARD et VINET / VINET tentent de suivre le rythme des leaders.

Après 4 tours de course, DELANNOY / ROUSSEAU trouve l’ouverture sur MOREAU / ARIFON et prend la tête pour ne plus jamais la quitter et s’envoler vers une victoire sans appel. MOREAU / ARIFON termine deuxième à plus de 26 secondes devant LE BAIL / LEVEAU isolé en 3ème position.

 

Après une envolée manquée, le père et fils VINET cravachent pour remonter jusqu’à la quatrième place au détriment de GALLERNE / CHAIGNEAU, 5ème, et BENIGNO / BOUCHARD, 6ème.

 

Côté 600cc, LE BAIL / LEVEAU inscrit pour la 6ème fois consécutive son nom en haut de la catégorie. Loin derrière, on retrouve la paire CARRE / DUPUIS, 2ème, et LEGUEN / GAULARD, 3ème pourtant placé aux avant-postes en début de course.

 

Au classement provisoire, DELANNOY / ROUSSEAU (101 points) prend la tête des opérations et relègue MOREAU / ARIFON (95 points) au second rang devant LE BAIL / LEVEAU (82 points) qui brillent avec son 600cc.

En 600cc justement, LE BAIL / LEVEAU (161 points) dispose d’une grosse avance sur CARRE / DUPUIS (81 points) et LEBLOND / COUILLARD (70 points).

 

SUIVEZ LE CHAMPIONNAT DE FRANCE SUPERBIKE
 

Fsbk.fr, le site internet dédié au Championnat de France Superbike propose toujours de suivre en direct tout ce qui se passe durant le week-end, infos détaillées, photos, résultats, vidéos…



Pour cette saison 2018, la FFM diffusera chaque soir d’épreuve une vidéo des meilleurs moments de la journée sur la page facebook officielle fsbk et le site fsbk.fr.

 

D’autres rendez-vous viendront ponctuer le week-end au travers d’un dispositif spécifiquement axé sur les réseaux sociaux via Twitter : @FSBK_officiel, Facebook : fsbk , Youtube : ffmfbk et Instagram : fsbk 

  

CALENDRIER 2018

28–29/04 – NOGARO (32) – ASM Armagnac Bigorre
16–17/06 – LÉDENON (30) – MC Lédenon
30/06–01/07 – MAGNY-COURS (58) – MC Nevers et Nièvre
14–15/07 – PAU ARNOS (64) – MC Pau Arnos
25–26/08 – CAROLE (93) – MC Motors Events
22–23/09 – ALBI (81) – MCC Albi

Encore plus d'actualités !

actualité
Championnat d’Europe des Nations – 6-12 août : La Sélection Française
actualité
Ce n’est pas de la haute couture mais presque. Voici le maillot officiel qu’étrenneront nos pilotes tricolores lors des différentes courses par équipe où la France sera en lice !
actualité
Moiran-39 – 21-22 juillet (4/5) : Le rendez-vous Jurassien
actualité
Le Mans-72 – 21-22 juillet (5/8) : Le Promosport est de passage sur le circuit Bugatti du Mans
actualité
Rallye du Dourdou-Villecomtal-12 (3/5) : Bruno Schiltz le plus fort sur cette 15ème édition !
actualité
LE MAILLOT 2018 DES ÉQUIPES DE FRANCE DÉVOILÉ LE JEUDI 19 JUILLET !
actualité
Castelnau-de-Lévis-81 (7/7) : Une finale torride !
actualité
Pau-Arnos-64 (5/7) : Le Superbike fait le plein de nouveautés dans les Pyrénées
actualité
Mathieu Trésarrieu, Thomas Chareyre, Loris Gubian et Christophe Bruand.
actualité
Sokolov-République Tchèque - 22-23 septembre : Sélection des Équipes de France
actualité
Auron-06 (5/8) - 14-15 juillet : Auron, sommet du trial mondial !
actualité
Horsham-Australie – 25-26 août : Composition de l’Équipe de France
actualité
Castelnau-de-Lévis-81 – 14-15 juillet (7/7) : Finale du 24MX Tour 2018
actualité
Pau-Arnos-64 – 14-15 juillet (5/7) : On relance les dés à Pau-Arnos ?
actualité
Iffendic-35 (6/7) : Cinquième titre MX1 pour Xavier Boog
actualité
Dimitri Bergé, Steven Labouyrie, Kieran Touly, Rémi Rovery, Hugo Dufrese, Jean-Philippe Lerda, Pierre-Marie Vaglio, Marius Plessier, Jean-Luc David, Marvin Musquin et Dylan Ferrandis.
actualité
Isola 2000-06 – 7-8 juillet (2/4) : Du Trial sur le toit des Alpes
actualité
Carole-93 – 7-8 juillet (2/6) : Premier week-end 100% WERC

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux ! #FFMOTO

Instagram
Chargement en cours...