Nos actualités

Voir toutes nos actualités

24MX Tour - Championnat de France Motocross Elite 2022

08/05/2022
Bitche-57 (5/7) : Doublés en série à Bitche

Pour le cinquantième Motocross de son histoire, l’Union Motocycliste Bichoise a réalisé un coup de maître ce week-end avec la réception du 24MX Tour. Les quelques 200 bénévoles du club ont mis à profit deux années de Covid pour retravailler une bonne partie du circuit et améliorer encore les infrastructures.

Résultat, un site superbe et une organisation excellente qui a permis aux pilotes des Championnats de France Elite et Junior de se régaler pour leur cinquième épreuve. Les spectateurs sont venus en nombre sur le circuit du Martinsthal pour assister à ce beau spectacle dans le sable, malgré une fin de journée marquée par une forte averse.

 

Potisek intouchable en MX1.

Rien n’arrête Milko Potisek en cette année 2022. Sur la terre, c’est déjà compliqué pour ses adversaires. Alors sur le sable, cela devient injouable ! Le Nordiste remporte les deux courses de la journée et caracole en tête du Championnat avec 49 points d’avance sur Guillod (Hotstettler Yamaha). La première manche 450 cc a été animée par un Benoit Paturel (Honda SR Motoblouz) retrouvé qui a pris les commandes de la course devant Desprey (GSM Dafy Michelin Yamaha) et son coéquipier Génot. Quatrième, le pilote Yamaha Dragon’tek ne s’est pas affolé, a disposé de Génot au tiers de la course avant de prendre le meilleur sur Paturel puis Desprey dans le tiers suivant pour s’imposer. Sur un terrain très physique, très défoncé, et malgré une grosse averse, la deuxième manche a été une formalité pour MP32.

 

Malgré le holeshot de Guillod et un départ une nouvelle fois aux alentours de la quatrième position, Potisek n’a mis qu’un tour à prendre les commandes de la course pour réaliser un cavalier seul, devançant Guillod sur la ligne d’arrivée. Le Suisse termine deuxième de l’épreuve. Il a puisé au fond de ses ressources pour décrocher ce résultat. Comme à Castelnau-de-Lévis, trois pilotes terminent à égalité derrière le vainqueur. Guillod prend le meilleur grâce à sa deuxième position lors de l’ultime manche. Parti en tête, il est resté sous pression constante de Génot après s’être fait passer par Potisek. Toute la manche il a tenu bon, laissant le Belge dans sa roue. Lors de la première course, il était parti quatrième mais n’avait pas trouvé le bon rythme pour accrocher le Top3.

Après deux épreuves difficiles, Cyril Génot retrouve le sourire en montant sur le podium. Meilleur temps des chronos, il se classe deux fois troisième de manche après des départs dans le Top3. Il lui aura manqué un petit peu de vitesse pour pouvoir vraiment espérer mieux mais prend de plus en plus ses marques sur ce 24MX Tour. Maxime Desprey est quant à lui toujours un peu en retrait. Comme lors de la dernière épreuve il rate le podium d’un cheveu. Surtout, le double Champion de France peine à tenir le rythme dès que ça accélère devant. Leader de la première manche après s’être brillamment défait de Paturel, il n’a rien pu faire face à Potisek. Lors de l’ultime course, il s’est positionné quatrième dans le premier tour sans pouvoir rester au contact, mais sans toutefois être attaqué non plus. Le Championnat est compliqué cette année pour le Bourguignon. A noter qu’après une bonne première manche Benoit Paturel a chuté et s’est blessé en seconde. David Herbreteau (GasGas) entre dans le Top 5 avec une septième, suivi d’une cinquième position.

 

Goupillon ne rate pas l’occasion en MX2.

Teillet (737 Performance GasGas Oxmoto) et Fonvieille (TMX Compétition KTM) blessés, Pierre Goupillon avait une occasion en or de creuser l’écart au Championnat. Le pilote WID Motorsport KTM a saisi l’opportunité en s’imposant avec maîtrise dans les deux courses de l’épreuve mosellane. Il porte son avance au Championnat à 73 points. Le titre lui tend les bras ! Alors que le jeune pilote de l’Equipe de France 125 cc Marc Antoine Rossi (Tech32 KTM) avait réussi le meilleur temps chrono, Goupillon s’est mis sur de bons rails en signant le holeshot de la première manche. Personne n’a été en mesure de l’inquiéter bien qu’il ne soit pas parvenu à creuser un écart si important.

 

Son second départ a été très bon, juste derrière Soulimani. Sans trembler, il a pris les commandes dès le premier tour pour franchir la ligne avec plus de trente secondes d’avance cette fois-ci. Il faut dire que son dauphin du jour, Bogdan Krajewski (KTM), a laissé beaucoup de jus dans la bataille à cause de départs moyens. S’il est parvenu à revenir deuxième lors des deux courses, le pilote régional n’a pu inquiéter le leader. Dommage, la vitesse était au rendez-vous ! Il signe son deuxième podium de l’année après celui récolté dans le sable de Loon-Plage.

 

A l’arrachée, Saad Soulimani signe son premier podium en Elite MX2. Le pilote VHR KTM a réalisé un premier départ moyen. Tout juste dans le Top 10 à la fin du premier tour, il est parvenu petit à petit à revenir jusqu’en quatrième position à mi-course, avant de rétrograder d’un rang dans le dernier tour suite à un dépassement très autoritaire de Dieudonné (KTM). En tête dès le départ de la deuxième manche, il n’a rien pu faire contre Goupilllon, puis Krajewski. Il a en revanche résisté de haute lutte au retour de son coéquipier Scotty Verhaege. En quatrième position, Wesley Dieudonné signe sa meilleure performance en Elite MX2 avec une superbe remontée du milieu de peloton jusqu’à la quatrième place lors de la première manche, suivi d’une cinquième position. Bradley Mesters (Kawasaki) entre dans le Top 5 du jour à la faveur d’une excellente première manche terminée troisième. Un second départ exécrable et une chute l’empêchent de faire mieux que septième de la course suivante.

Russi met la pression en Junior.

Vainqueur à Castelnau-de-Lévis, Matheo Russi enchaîne avec une seconde victoire d’affilée. L’Italien réalise un doublé magistral et met une très grosse pression sur le leader du Championnat Adrien Petit (Yamaha). Il vient de reprendre 25 points sur deux épreuves et ne pointe désormais qu’à neuf longueurs. En réalisant la meilleure sortie grille, le pilote Tech32 KTM a pris les commandes de la manche matinale pour s’imposer avec une confortable avance. Un peu plus en retrait au second départ, il a mis trois tours pour revenir sur la tête de course et ne faire qu’une bouchée de Petit pour s’imposer. La bataille s’annonce serrée pour les prochaines courses. D’autant que Mathis Valin (737 Performance GasGas Oxmoto) monte également en puissance. Le jeune pilote de l’Équipe de France 125 a réalisé le meilleur temps des chronos. Il se classe deuxième de l’épreuve avec deux bons départs et deux courses très sérieuses. Il est resté deuxième toute la première manche sans être inquiété. Egalement deuxième au début de l’acte suivant, il n’a pu résister au vainqueur du jour mais signe un nouveau Top 3 lui permettant de réaliser son meilleur résultat dans la catégorie.

 

Adrien Petit complète le podium de l’épreuve. Le porteur de la plaque rouge a chuté au premier départ et mis longtemps à repartir. Bon dernier après les premières secondes, il est parvenu au terme d’une chevauchée fantastique à franchir la ligne en cinquième position. Il a ensuite payé ses efforts, manquant de ressources pour tenir tête à Russi alors qu’il menait la manche. Il termine néanmoins deuxième pour s’assurer un nouveau podium et garder le droit de rêver au titre. Une fois de plus, Toni Giorgessi (GasGas) finit au pied du podium, avec deux quatrième positions. Il a de nouveau affiché une belle vitesse mais a été handicapé par ses départs qui l’ont empêché d’accrocher le wagon de tête. Tejy Krisman (KTM – 6-5) rentre dans le Top 5 tandis qu’Arnaud Colson peut nourrir des regrets. En effet, le pilote Pro Factory Racing GasGas réalise une excellente première manche en rentrant dans le Top 3 mais a ensuite été victime d’un problème mécanique dès le tour de reconnaissance. S’il a pris le départ, il n’a pas été en mesure de franchir la ligne.

Prochain rendez-vous.

En ce mois de mai les pilotes et suiveurs du 24MX Tour enchaînent puisqu’ils disputeront dès le week-end prochain leur avant-dernière épreuve. Ils restent dans l’Est de la France mais se dirigent quelques centaines de kilomètres vers le Sud pour se retrouver à Villars-sous-Ecot, dans le Doubs. Ce prestigieux club organise des GP régulièrement et enchaîne lui-aussi car il avait reçu la grande finale du 24MX Tour l’an dernier.

 

Suivez le 24MX Tour sur les réseaux sociaux.

La FFM vous permet de suivre le 24MX Tour sur internet, et dans les conditions du direct. Rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross et Instagram #24mxtour. Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en live et, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumés des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements… Le dimanche suivant chaque épreuve, Auto-Moto la Chaîne proposera un retour sur la compétition sous forme d’un magazine de 26 minutes. Et bien sûr, toutes les informations sont sur le site officiel du championnat www.elite-motocross.fr

 

Calendrier 2022

05-06 mars - Loon Plage (59) - MC du Littoral 59
12-13 mars - Gueugnon (71) - MC Dardon Gueugnon
02-03 avril - Romagné (35) - MC Romagné
16-17 avril – Castelnau-de-Levis (81) - AGS Puech Rampant
07- 08 mai - Bitche (57) - UM Bitchoise
14-15 mai - Villars-sous-Ecot (25) - MC Villars-Sous-Ecot
18-19 juin - Basly (14) - Basly MC
 

www.elite-motocross.fr

Encore plus d'actualités !

actualité
Afin de mieux vous accompagner toute cette saison sportive...
actualité
L’occasion d’une interview croisée entre Nicolas Deschaux (FFSA) et Sébastien Poirier (FFM), les deux Présidents pour faire le point.
actualité
Demandolx-04 – 21-22 mai (1/7) : Ouverture de ‘La Montagne’ ce week-end dans les Alpes-de-Haute-Provence
actualité
Le Conseil d’État suspend le décret de mise en place du Contrôle Technique au 01/01/2023… décision du Conseil d’État qui ne change rien sur le fond.
actualité
Belmont-sur-Rance-12 - 21-22 mai (3/8) : Prochaine épreuve en terres aveyronnaises
actualité
Croix-en-Ternois-62 - 21-22 mai (4/8) : Le rendez-vous nordiste de mi-saison
actualité
Ernée - 4-5 juin 2022 (10/20) : Le point à J-17 !
actualité
Shark Grand Prix de France 2022 : « La France, Terre de Moto !
actualité
Villars-sous-Ecot-25 (6/7) : Goupillon titré en MX2
actualité
Tom Vialle (KTM), Thibault Bénistant (Yamaha), Théophile Espinasse (Beta), Antoine Basset (Beta), Zachary Pichon (Sherco), Luc Fargier (Beta) et Thibault Giraudon (Sherco), sont les lauréats du week-end.
actualité
Course : Fabio Quartararo (Yamaha) et Johann Zarco (Ducati-Pramac) au pied du podium !
actualité
Remise du casque spécial "Grand Prix de France" de Lorenzo Fellon à la Fédération Française de Motocyclisme

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux ! #FFMOTO

Instagram
Chargement en cours...