MMA - ordinateur
Bol d'or - ordinateur
Bol d'or - smartphone
MXGP ST JEAN
mxgp mobile
Supermoto des Nations 2019
Supermoto des Nations 2019 - Mobile
Evtt
Evtt mobile

Motocross des Nations 2018

07/10/2018
Red Bud-Buchanan-Michigan (USA) – 6-7 octobre : Un podium provisoire pour les Bleus

Tenante du titre après s’être imposée l’an passé en Grande-Bretagne, l’Équipe de France de Motocross a superbement géré la phase qualificative de cette édition 2018 du Motocross des Nations à Red Bud (USA) en s’assurant la troisième place du jour. Les quatre premières équipes se tiennent en un petit point. L’épreuve s’annonce particulièrement ouverte !

La météo est venue perturber cette première journée qui s’est toutefois déroulée sans coup de théâtre, la piste de Red Bud résistant particulièrement bien aux averses de la nuit et de la matinée. Auteur du meilleur chrono de la catégorie MX2, Dylan Ferrandis (Yamaha) a été à la hauteur des attentes en s’imposant dans sa manche qualificative après un beau duel avec l’Américain Aaron Plessinger (Yamaha). « J’ai pris un bon départ avec une super sortie de grille mais en passant dans une portion de piste très grasse je me retrouve cinquième au premier virage. Je suis assez vite revenu dans la roue de mon équipier américain qui a craqué sous la pression ! Je finis la course sans lunettes et avec une moto qui fume un peu mais je gagne la course et comme mes équipiers ont fait du bon boulot on aura une bonne place sur la grille dimanche. On a montré qu’on était là et qu’il fallait compter sur nous. » confiait Dylan de retour dans l’Équipe de France après trois ans d’absence du fait de blessures.

 

Le Capitaine des Bleus, Gautier Paulin (HVA), a lui aussi répondu « présent » pour ce rendez-vous qu’il affectionne, prenant la quatrième place de la manche MXGP et assurant à l’équipe – deux des trois résultats étant retenus pour le classement du jour – une bonne place sur la grille de départ dimanche. « Ce fut une bonne journée pour nous trois, sur une piste défoncée et rapide où il était facile de perdre du temps. Tout s’est passé comme on le souhaitait aujourd’hui, si ce n’est qu’au départ de ma manche qualificative Jeffrey (Hermings-KTM) est tombé, ce qui me fait perdre quelques places. Avec la boue, la piste était assez mono trajectoire, on a pris nos marques pour demain. Le niveau de ce MXDN est élevé, il y a beaucoup d’équipes homogènes et il va falloir mettre du gaz demain ! On a une super ambiance dans l’équipe, je me régale de travailler avec Jordi et Dylan et je suis fier de voir tant de drapeaux Français au bord de la piste. » analysait le quadruple vainqueur de l’épreuve. Dernier à s’élancer dans la manche Open, Jordi Tixier (KTM) termine sixième alors qu’il n’avait aucune obligation de résultat. « C’était une journée d’apprentissage pour moi, il a d’abord fallu me réhabituer à ma moto de course car lors du training jeudi je n’avais qu’un moteur de série. Ce soir, je reste un peu frustré du résultat car j’ai eu beaucoup de mal à doubler en course alors que j’étais plus rapide que les pilotes me précédent ; je suis bien sorti de la grille, mais j’ai été stoppé à mi ligne droite dans un bourbier qui m’a fait perdre du temps. »

Dylan Ferrandis - Yamaha (photo FFM)

Troisièmes de la journée derrière les Hollandais et les Italiens, les Français font partie avec les Etats-Unis, l’Allemagne, l’Australie et la Grande-Bretagne des favoris qui auront à composer avec une piste difficile puisque d’autres averses sont attendues.

 

Plus encore que l’an passé en Grande-Bretagne, la météo pourrait jouer un rôle dans l’issue de l’épreuve comme le pressent Philippe Thiebaut, Directeur Technique National de la FFM. « Ce soir, je pense que le contrat est plus que rempli ! Cela a été assez compliqué au niveau logistique pour venir ici mais grâce à l’expérience et aux liens qui se sont construits au fil des années au sein de notre équipe, les pilotes ont pu bénéficier de conditions idéales pour n’avoir à se concentrer que sur la performance. Je pense que les conditions météo ont changé beaucoup de choses ; on est quand même déçus du niveau de performance des Américains. Aujourd’hui, les cartes sont complètement redistribuées et je pense qu’il y a 7-8 pays qui ont leur chance. Tout est ouvert et chacun à sa chance, aujourd’hui on voit bien qu’on peut finir sur le podium dimanche. »

Gautier Paulin - HVA (photo FFM)
Jordi Tixier - KTM (photo FFM)

Encore plus d'actualités !

actualité
Saint-Jean-d’Angély-17 (7/18) – 25-26 mai : Les Français en force
actualité
Croix-en-Ternois-62 (3/7) – 25-26 mai : Cap sur le Nord !
actualité
Andlau-67 (4/7) : Alexandre Ferrer récidive
actualité
Pernes-les-Fontaines-84 (5/7) : Victoires de Potisek, Guyon et Miot
actualité
Nicolas Musset, Audrey Rossat et Thomas Chareyre.
actualité
17-19 mai – Le Mans-72 (5/19)/J3 : La folle remontée de Fabio Quartararo (Yamaha)
actualité
17-19 mai – Le Mans-72 (5/19)/J2 : Fabio Quartararo (Yamaha) partira en 4ème ligne de la grille MotoGP
actualité
L’Âge d’or des pilotes français en Grands Prix
actualité
17-19 mai – Le Mans-72 (5/19)/J1 : Fabio Quartararo (Yamaha) sur sa lancée de Jerez
actualité
17-19 mai – Le Mans-72 (5/19)/J-1 : 50 ans de Grands Prix Moto au Mans (1969/2019)
actualité
Appels à candidatures au sein de la Commission des Courses sur Piste et de la Commission de Tourisme (mandature 2016-2020)
actualité
Pernes-les-Fontaines-84 (5/7) - 18-19 mai : Le 24MX Tour met le cap au Sud

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux ! #FFMOTO

Instagram
Chargement en cours...