Nos actualités

Voir toutes nos actualités

Championnat de France d’Enduro 24MX

10/11/2021
Montfrin-30 – 13-14 novembre 2021 (5/5) : Cap au Sud

Le Championnat de France d’Enduro 24MX touche à sa fin et c’est vers le Sud de la France et plus particulièrement dans le Gard que va s’organiser ce week-end l’épilogue de cette belle saison 2021.

 

Le Moto-Club de Domazan nous donne rendez-vous pour l’occasion à Montfrin, commune d’où sera donné le départ et qui sera le théâtre d’une des spéciales. Comme l’explique Norbert Desperandieu, le Président du club, l’organisation de cette finale, deux ans après avoir mis sur pied une Coupe de France qui avait été un franc succès, n’a pas été une mince affaire. Cependant, les longs mois de préparation qui ont affairé les nombreux bénévoles ont mis en lumière la solidarité qui existe entre tous ces acteurs dont la passion pour l’Enduro est semblable à celle qu’ils ont pour leur territoire. L’intercommunalité du pont du Gard et les nombreux maires des communes traversées, les vignerons qui ont été plus de 60 à prêter leurs terres pour l’occasion et qui sont venus prêter main forte, les associations, de chasse notamment, autant de groupes d’horizons parfois différents qui ont pour l’occasion oeuvré ensemble pour la réussite de cet évènement.

 

Les pilotes trouveront à Montfrin un tracé typique du Sud, qui serpentera dans les garrigues et les abords des vignobles réputés des “Côtes du Rhône” gardoises.

 

Le profil du parcours 

Départ – Paddock A – Administratif – Montfrin (GPS – 43.874437 ; 4.600215) Lien Google Map

Spéciale 1 –SAZE – (GPS – 43.938078 ; 4.699594) Lien Google Map 

Spéciale 2 –ESTEZARGUES – (GPS – 43.951792 ; 4.629308) Lien Google Map

CH1 – DOMAZAN – (GPS – 43.92738 ; 4.64847) Lien Google Map

Spéciale 3 –MONTFRIN – (GPS – 43.871992 ;  4.594188) Lien Google Map 

CH2 – Retour Paddock

 

3 tours pour les pilotes Elite, 2 tours pour les nationaux.      

 

A deux jours de course du terme de cette saison, on fait le point sur les enjeux, par catégorie :

 

E1

Jérémy Tarroux occupe la tête du classement provisoire de la catégorie E1, avec une avance suffisamment confortable pour entrevoir sereinement un nouveau titre de Champion de France, qu’il pourrait obtenir dès samedi en cas de victoire.

 

Cependant, le pilote Sherco, Champion de France en titre, a déjà fait l’amère expérience en 2019 d’un titre perdu à cause d’une mauvaise chute lors du round final, et veillera certainement à assurer l’obtention de la poignée de points qu’il lui faut marquer. D’autant qu’il aura face à lui de farouches candidats à la victoire. Le premier d’entre eux, Till De Clercq, a gouté à cette victoire à Langogne et compte bien renouveler l’expérience, malgré une blessure à la main. Le pilote du Dafy Enduro Team occupe la seconde place du provisoire, place qui ne devrait pas lui être contestée. Autre pilote qui s’est mêlé à la lutte de tête à Langogne, Valérian Debaud. Engagé par le team Raw Motorsport Xcentric TM pour les deux dernières épreuves de la saison, il a fait la démonstration qu’il avait toujours la vitesse pour se faire une place sur la boite.

 

Jean-Baptiste Nicolot (LM Sens) défendra à Montfrin sa place de troisième au provisoire E1.

E2

Chez les E2, un pilote est lui aussi en bonne voie vers un titre de champion. Jérémy Miroir (Dafy Enduro Team) compte 14 points d’avance sur son plus proche rival. La tâche n’est cependant pas évidente car ils sont nombreux à pouvoir se positionner aux avant-postes dans cette catégorie qui est la plus fournie du championnat. Dans le rôle d’outsider, Hugo Blanjoue aura l’esprit revanchard et mettra un point d’honneur à terminer la saison comme il l’avait commencé, en cumulant les victoires. Malgré son score presque blanc à l’épreuve de Vorey, consécutif à sa blessure aux ISDE, le représentant du team Elite Moto 15 KTM conserve une petite chance de prendre le titre, qu’il entend bien saisir. Idem pour le britannique Jack Edmonson (Sherco). Second lui aussi du provisoire, à égalité de point avec Blanjoue, le Britannique cherchera lors de cette finale à signer sa première victoire cette année.  

 

E3

Le patron de la catégorie E3, Christophe Nambotin, culmine au sommet de l’Enduro Français depuis de nombreuses années. Cette saison 2021 ne déroge pas à la règle et voit le pilote Sherco dominer à nouveau cette catégorie des grosses cylindrées. S’il a dû par deux fois laisser des victoires de journées, à Brad Freeman puis à Vincent Gautie (To Enduro), il n’est jamais descendu plus bas que la seconde marche du podium et se présentera au départ à Montfrin avec 32 points d’avance sur le second.

 

Sauf catastrophe, il devrait être titré lors de la première journée. Mais la bataille pour les accessits et la victoire de ces deux ultimes journées de la saison devraient nous tenir en haleine. Vincent Gautie, qui marque de son empreinte cette fin d’année, pourrait renouveler l’exploit déjà réalisé et renouer avec la victoire. Avec le même objectif, le Breton Léo Le Quéré (Sherco Academy), l’Ardéchois Antoine Basset (Atomic Moto), actuel second du provisoire, ou encore Antoine Criq (OxMoto) se verraient bien mettre un point final à leur saison avec un premier succès en E3. 

 

Junior

En Junior E1, le duo formé par Antoine Alix (Dafy Enduro Team) et Kilian Lunier se détache en tête du classement provisoire. C’est Kilian Lunier qui a l’avantage et mène les débats avec 6 points d’avance. Un break crucial pour lui, mais qui reste un avantage fragile. Il devra rester parfaitement concentré et ne pas commettre une erreur dont profiterait immédiatement son adversaire.

 

La troisième place finale du championnat sera elle aussi très disputée puisqu’elle est aujourd’hui partagée par deux pilotes, Thibault Giraudon (Sherco Academy) et Léo Joyon (Atomic Moto) qui ont fait le chemin ensemble toute la saison et qui vont devoir se départager à l’issue de cette dernière rencontre. 

 

Rien n’est fait non plus du côté des Juniors E2. Le pilote Sherco Academy Pierre Dubost a œuvré lors des trois dernières courses pour rattraper son retard suite à son absence à Gacé. Quatre victoires consécutives qui lui ont permis de retrouver la tête du provisoire et se présenter à Montfrin en tant que favori au titre. Attention cependant à Guillaume Heurtier (Bonneton 2 Roues) qui bénéficiera du report de points après sa participation au Championnat d’Europe et qui ne compte de fait que quelques maigres points de retard sur Dubost. Il y aura match aussi pour les accessits, le Lozérien Kilian Bremond ne pointe en effet qu’à 3 points derrière Thomas Zoldos.

 

Chez les Juniors E3, le pilote RAW Motorsport XCentric -TM, Mathis Juillard peut envisager très sereinement sa finale à Montfrin. Finir la première des deux journées dans le top 4 ferait de lui le nouveau Champion de France JE3. Une conclusion qui serait parfaitement logique après une telle domination dans ce championnat.

 

Théo Berger et Florian Furtado (Sherco Academy) occupent respectivement les secondes et troisièmes places du provisoire, qu’ils devraient logiquement conserver. A surveiller de près pour une victoire potentielle ce week-end, le Basque Kilian Irigoyen (Atomic Moto) qui est le seul à avoir battu Juillard cette année.

 

Féminine

Si l’on considère le report des points qui seront attribués à Justine Martel (Elite Moto 15-KTM) et Marine Lemoine qui ont participé au Championnat d’Europe qui se tenait en parallèle de l’épreuve de Langogne, ces deux pilotes sont solidement établis au sommet du classement des Féminines. Avantage à Justine Martel qui compte 30 points d’avance et aura pour mission de rester sur ses roues à Montfrin pour accrocher un nouveau titre sur un CV déjà riche. Marine Lemoine, qui ne cesse de progresser, fera tout pour tenter de voler une journée à la patronne, objectif partagée également par Marie Froment, troisième du provisoire.

 

On attend donc du très beau spectacle du coté de Montfrin ce week-end. Début des hostilités vendredi pour les vérifications administratives et techniques, avant le départ de la course qui sera donné samedi matin à 8h30. Pour ne pas perdre une miette des évènements, connectez-vous en live sur le site www.enduro-france.fr et sur la page facebook.

 

www.enduro-france.fr

Encore plus d'actualités !

actualité
La saison 2022 est lancée depuis ce mercredi 1er décembre. Les licences nationales proposées par la Fédération Française de Motocyclisme sont disponibles. Pour rappel, ces dernières sont valables du 1er janvier au 31 décembre 2022.
actualité
C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de Jean Chirouze à l’âge de 98 ans
actualité
Paris La Défense Arena : Marvin Musquin (KTM) King of Paris devant 20 000 spectateurs
actualité
Nouvelle rencontre constructive entre le Ministre des Transports, la FFM et la FFMC
actualité
Valencia-Espagne (7/7) : Une belle progression pour Clément Giabbani lors de la dernière manche à Valence
actualité
Jules Cluzel (Yamaha) est le lauréat du week-end.
actualité
27ème Ronde des Sables-Hossegor-Capreton-40 (4/6) : Potisek seul au monde
actualité
Paris La Défense Arena : S-1 !
actualité
C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de Michel Corvaisier, à l’issue d’un long combat contre la maladie.
actualité
Montfrin-30 (5/5) : 11ème titre national pour Christophe Nambotin (Sherco) !
actualité
À l’approche des fêtes de fin d’année, la Sécurité Routière invite, à travers une campagne presse, les proches des usagers de motos ou de scooters à leur offrir un cadeau qui peut sauver la vie : un gilet ou une veste airbag.
actualité
Bud Sand Race – Magesq-40 (3/6) : Potisek magique à Magescq

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux ! #FFMOTO

Instagram
Chargement en cours...