Yamaha R3 - Circuit Carole
Yamaha R3 - Circuit Carole
Mondial de la moto
mondial de la moto - mobile
Licence offre speciale
Licence offre speciale - mobile
WSBK
WSBK MOBILE
Offre primo licencié

24MX Tour – Championnat de France Motocross 2018

06/07/2018
Iffendic-35 – 7-8 juillet (6/7) : Iffendic accueille l’avant dernière épreuve du 24MX Tour

Après Romagné fin avril, le 24MX Tour posera une nouvelle fois ses valises en Bretagne les 7 et 8 juillet prochains pour son avant dernière étape 2018. Situé à une trentaine de kilomètres à l’Ouest de Rennes, l’expérimenté club d’Iffendic s’est vu confier par la FFM l’organisation des sixièmes épreuves des Championnats de France Espoirs, Junior, Elite MX1 et Elite MX2. Il faut dire qu’en 2016 c’est la grande finale qu’avait hébergé le terrain de la Chambre aux Loups. Les équipes du Président Letort ont eu fort à faire avec les intempéries de l’hiver et les orages du printemps mais le terrain est prêt à accueillir les meilleurs pilotes de l’Hexagone accompagnés de leurs suiveurs. Pas moins de huit départs de manches sont au programme d’un week-end qui s’annonce déterminant, une semaine avant le dénouement final !

 

Les pièges de La Chambre aux Loups.

D’après l’une des légendes issues du vallon de la Chambre aux Loups, « tous les animaux sont des hommes punis pour leur faute ». Voilà qui annonce la couleur ! Le terrain très sélectif et avec beaucoup de relief que propose le MC Iffendic ne pardonne pas. David Vuillemin, sacré Champion de France en 2009 ici même, peut en témoigner ! Le Cobra avait terminé sa course dans les barrières à deux tours seulement de l’arrivée de l’ultime manche de la saison.

 

Cette chute avait bien failli le priver du titre au détriment d’un certain Grégory Aranda. Il n’avait d’ailleurs pas pu monter sur le podium pour soulever son trophée ! Des enchaînements de montées et descentes impressionnantes parsemées d’obstacle en font un terrain de motocross apprécié des pilotes et des spectateurs. Le club, créé en 1971, possède une grande expérience puisqu’il a organisé beaucoup de Grands Prix dans les années 1990-2000. En 2017, c’est un GP de SideCar Cross qu’il a hébergé avec beaucoup de réussite. La dernière fois qu’il a accueilli le 24MX Tour, en 2016, l’épreuve a été un grand succès, avec un superbe plateau pilote, beaucoup de rebondissements et un public venu en très grande nombre en plein cœur de l’été.

 

La voie est dégagée pour Boog en MX1.

L’Alsacien Xavier Boog (Honda SR Motoblouz) a terminé toutes les manches MX1 disputées cette année à la première ou à la deuxième place. Les seuls pilotes à l’avoir devancé sont des pilotes GP, Benoit Paturel (Marchetti KTM) ou Jordi Tixier (BOS GP). Aucun de ses rivaux directs au Championnat ne l’a battu à l’heure actuelle. Cette situation lui permet de compter 54 points d’avance sur Nicolas Aubin, 74 sur Damon Graulus (JPM Racing Suzuki) et 75 sur Grégory Aranda (SN Motorsports Kawasaki). Autant dire qu’il peut conquérir son cinquième titre de Champion de France dès cette épreuve. Cela sera certainement son objectif afin de s’épargner un dernier round toujours stressant.

 

Même Si Aubin est de mieux en mieux au fil des courses, il n’a pas encore été en mesure d’inquiéter réellement le leader. Toujours performant au départ, le pilote Amexio Suzuki n’a pu conserver son avantage sur une manche entière jusqu’à maintenant. Aranda a quant à lui joué de malchance alors qu’il était clairement dans le bon wagon. Il n’a plus grand chose à jouer au Championnat mais se pose comme un sérieux candidat à la victoire d’épreuve. Valentin Teillet (VRT 3AS KTM) est dans la même situation. Le Vendéen a annoncé sa volonté de bien terminer la saison en remportant les deux dernières épreuves. Il a clairement la vitesse mais reste en délicatesse avec ses départs. Enfin, le Belge Damon Graulus, un peu en retrait cette année, tentera de conserver malgré tout sa place sur le podium, ce qui serait au final un excellent résultat.

 

Boisramé sous pression en MX2.

Contrairement à Boog, son coéquipier chez Honda SR Motoblouz, Mathys Boisramé mène sa catégorie mais avec une marge de manœuvre très faible. Avec dix points d’avance sur Arnaud Aubin (Amexio Suzuki), il ne pourra se permettre la moindre erreur. Il devrait néanmoins bénéficier du soutien du public puisqu’il est breton. Il garde également de bons souvenirs sur cette piste pour y avoir été titré en 2016, à 17 ans seulement, et, en tête de l’Europe, reste sur une dynamique positive. A l’inverse Aubin a été très en retrait lors de l’épreuve précédente. Il reste toutefois dans la course. La menace la plus grande semble toutefois venir du pilote GP Stephen Rubini (KTM Silver Action), actuellement troisième mais qui s’est clairement fixé comme objectif le titre. Si le classement provisoire le donne à 39 longueurs, il devrait bénéficier du système de compensation de points pour une épreuve manquée alors qu’il disputait un Grand-Prix.

 

Une rapide simulation le donne virtuellement à seulement trois points du leader. Sachant qu’il a remporté cinq des six manches qu’il a disputé cette année et terminé une fois deuxième, il se présente comme un sérieux candidat. Enfin, s’ils n’ont plus leur mot à dire pour le titre, Brian Moreau Strubhart (Monster Energy Bud Racing Kawasaki), Tom Vialle (Cap Racing Husqvarna) et Pierre Goupillon (Monster Energy Bud Racing Kawasaki) seront à n’en pas douter à la lutte pour la victoire d’épreuve. Les trois figurent régulièrement dans le Top 3 des manches et ont la vitesse pour rouler aux avant-postes. Reste toutefois à gagner en constance sur l’ensemble des deux manches.

 

Avantage Guyon en Junior.

Depuis le début de l’année un quatuor se détache en tête du championnat Junior. Le Champion de France Espoirs 2016 Tom Guyon (VRT 3AS KTM) a pour l’instant pris l’avantage. Non seulement il compte quinze points d’avance sur son dauphin mais il semble également le plus rapide du plateau. Il semble également avoir pris l’ascendant psychologique sur Thibault Benistant (Yamaha MJC), annoncé comme son principal rival, mais qui pointe à 24 longueurs. La bonne surprise vient de Mathéo Miot (Motoblouz HB Racing KTM).

 

Grâce à sa victoire au Domaine de Foolz, la première de sa carrière à ce niveau, le nordiste s’est hissé à la deuxième place du Championnat. Il peut toujours viser haut, d’autant qu’il sera épaulé par son frère Florian, mais surtout par son autre coéquipier Thibault Maupin, quatrième du provisoire et régulièrement dans le Top 3. A noter que le Hollandais Rick Elzinga (Yamaha MJC) a fait un retour remarquable (et remarqué) en Bourgogne tandis qu’Enzo Polias (Husqvarna) reste un outsider solide.

 

Le bras de fer Diserens-Soulimani continue en Espoirs 85cc.

Depuis le début de l’année, Luca Diserens (Ricci Racing KTM) et Saad Soulimani (Husqvarna) sont aux coudes à coudes. Une manche pour l’un, une manche pour l’autre. Le retour de pilotes disputant l’Europe a un peu changé la donne mais le Championnat se joue actuellement entre ces deux pilotes. Si jusqu’à l’épreuve précédente l’avantage était au Suisse, la bonne performance de Soulimani en Bourgogne l’a replacé virtuellement en tête. La lutte promet d’être serrée jusqu’au bout. Elle sera d’autant plus intéressante que plusieurs pilotes peuvent s’intercaler et changer la donne.

 

Le tout jeune Maxime Grau (Tech 32 Racing Husqvarna), douze ans seulement, l’a montré au Domaine de Foolz en s’imposant. Avant lui Baptiste Bordes (KTM), Enzo Casat (Husqvarna), Axel Louis (KTM) ou encore Xavier Cazal (Husqvarna) s’étaient également illustrés. La catégorie est pleine de talents, l’ensemble des courses se déroulera dans la journée du samedi. N’arrivez pas en retard !

 

Encore plus de 24MX Tour avec Facebook.

Pour cette saison 2018, la FFM enrichit son offre internet afin de vous permettre de suivre encore plus intensément, et dans les conditions du direct, le 24MX Tour. Pour cela, rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross.

 

Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en Live et, en partenariat avec motorsport.tv, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumé des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements… Et bien sûr, retrouvez toutes les informations sur le site officiel du championnat www.elite-motocross.fr.

 

Notez également dans vos agendas qu’une émission de 24 minutes consacrée à cette épreuve du 24MX Tour sera diffusée sur la chaîne Motorsport TV le jeudi 12 juillet à 21h.

Encore plus d'actualités !

actualité
Side-Car Cross et Quad-Cross des Nations – Slagelse-Danemark – 22-23 septembre : L'Équipe de France vise le podium
actualité
Appels à candidatures concernant la mandature 2016-2020 pour la Commission Trial et la Commission Motoball
actualité
Albi-81 – 22-23 septembre (7/7) : Championnat de France Superbike la gloire ou rien à Albi
actualité
Red Bud-Buchanan-Michigan (USA) – 6-7 octobre : Modification de la composition de l'Équipe de France
actualité
Malaucène (84) – 22-23 septembre : ‘Le futur du Trial s’envisage à l’Ancienne’
actualité
GP de France-Méthamis-84 – 22-23 septembre (7/8) : Le MC Mazanais se met en mode EnduroGP
actualité
Assemblée Générale de la FFM le 4 novembre 2018 - Appel à candidature
actualité
Paris-Porte de Versailles (75) – 4-14 octobre : La FFM présente sur le Mondial de la Moto
actualité
Cussac (87) - 6-7 octobre : Stage Motocross 100% Féminin
actualité
Sokolov-République Tchèque – 22-23 septembre : Des Tricolores ambitieux pour le Trial des Nations 2018
actualité
Brioude-43 (5/5) : Un final en apothéose
actualité
Villars-sous-Écot-25 (8/8) : Consécration de Thomas Chareyre et Adrien Goguet

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux ! #FFMOTO

Instagram
Chargement en cours...