Nos actualités

Voir toutes nos actualités

24MX Tour - Championnat de France Motocross Elite 2022

19/06/2022
Basly-14 (7/7) : Yamaha au sommet avec les sacres de Potisek et Petit

Pluie, vent et grisaille étaient au programme des finales des Championnats de France Elite MX1, Elite MX2 et Junior qui se sont déroulées ce dimanche sur le terrain du MC Basly dans le cadre du 24MX Tour 2022.

Après qu’un gros coup de vent ai semé le chaos samedi soir dans le paddock, les courses ont pu se dérouler normalement grâce à l’excellent travail des bénévoles du club et des équipes fédérales. Les conditions ont été rudes pour les pilotes sur une piste détrempée lors des premières courses, extrêmement piégeuse avec de profondes ornières. La pluie a néanmoins épargné la deuxième partie de journée permettant à Milko Potisek et Adrien Petit de tirer leur épingle du jeu pour rejoindre, respectivement en MX1 et Junior, Pierre Goupillon au palmarés 2022 des Championnats de France. Avec un triplé en MX1 et le titre de Petit en Junior, Yamaha fait carton plein !

 

En MX1, Paturel malchanceux, Guillod vainqueur, Potisek titré.Arrivé dans le Calvados avec une confortable avance de 37 points sur Guillod, Milko Potisek a réalisé sa moins bonne performance de l’année en se classant seulement 10ème de l’épreuve (9-10). Malgré un très mauvais départ et plusieurs erreurs lors de la première manche, le pilote Yamaha Drag’on Tek est parvenu à revenir jusqu’en P10 tandis que Guillod ne réussissait pas à prendre le meilleur sur Paturel pour le gain de la course. Ce résultat a donc suffi au Nordiste pour être sacré sans attendre l’ultime manche. Un titre amplement mérité pour Potisek aux vues de sa saison et des nombreuses places d’honneur déjà obtenues. La dernière manche est anecdotique pour MP32. Victime d’une chute après quelques virages, il est remonté jusqu’en neuvième position. Il laisse la victoire d’épreuve à son dauphin au championnat Valentin Guillod (Hostettler Yamaha).

Le Suisse est parti tout juste dans le Top 15 lors du premier opus. Il a mis du gros gaz pour recoller au trio de tête au tiers de la course, puis passer deuxième quelques tours après. Il a mis la pression sur Paturel dans les derniers instants mais n’a pu passer. Mieux sorti de grille par la suite, Guillod a pris la roue de Paturel sans pouvoir réellement inquiéter le leader. Distancé, il bénéficie de l’abandon de ce dernier sur problème mécanique pour s’imposer. Entre maladie, blessures, et casses, Paturel n’est vraiment pas en réussite ces derniers temps. Après une pole position obtenue aux chronos matinaux, un doublé mérité lui tendait les bras mais le sort en a décidé autrement.

 

Ce fait de course profite à son coéquipier chez Ship To Cycle Honda SR Motoblouz, Stephen Rubini, qui se classe deuxième de l’épreuve. Une performance très significative pour lui puisqu’il disputait sa première course au guidon d’une 450cc. Le Sudiste a pris les commandes de la première manche avant de commettre une erreur et de repartir 4ème. Malgré le retour de Guillod, il est parvenu à dépasser Herbreteau pour s’adjuger le Top3. Lors de l’ultime manche de l’année, Rubini est resté longtemps troisième avant de céder aux assauts de Desprey. Herbreteau (GasGas) monte sur le podium de l’épreuve grâce à deux quatrièmes places. Il a mené la première manche après l’erreur de Rubini mais n’a pu tenir sur la longueur. Il est ensuite remonté petit à petit après un départ moyen pour s’offrir son meilleur résultat pour sa première année en MX1. Une nouvelle fois un cran en dessous, et malgré une bonne deuxième manche où il intègre le Top3, Maxime Desprey (8-3) monte sur la troisième marche du podium du Championnat. Le pilote GSM Dafy Michelin offre ainsi à Yamaha un triplé historique au classement national.

Goupillon déjà titré, Lucas Coenen s’impose en Elite MX2.

Il y avait du beau monde sur la piste de Basly en 250 cc ce dimanche. Plusieurs pilotes disputant les Championnats du Monde et d’Europe étaient derrière la grille. La confrontation avec un Pierre Goupillon (WID Motorsport KTM) fraîchement auréolé d’un second titre de Champion de France consécutif était attendue. Elle a tourné à l’avantage des pilotes « internationaux » à cause de deux mauvaises sorties de grille de Goupillon qui l’ont empêché de faire mieux que deux quatrièmes places. Le Breton termine donc la journée derrière, dans l’ordre, Lucas Coenen (Jumbo Husqvarna), Tom Guyon et Quentin-Marc Prugnières. Lors de la première course, Guyon a pris le meilleur départ devant Coenen. Le pilote VRT KTM Veritise a réalisé un cavalier seul sur une piste complètement détrempée. Derrière, Coenen est parti à la faute sous la pression de Prugnières mais a néanmoins réussi à rester dans le Top3.


Lors du second départ, c’est le jeune Belge Champion de France Espoir l’an dernier qui est parti devant. Personne n’a pu suivre son rythme, il a mené la manche de bout en bout pour s’imposer au classement journée. Prugnières était quant à lui parti dans la roue de son coéquipier 9 mm Energy Drink Bud Racing Kawasaki Eddie Jay Wade. Après un mano à mano avec Guyon dans le premier tour, il est parvenu à accélérer pour prendre le meilleur sur l’Anglais. Il n’a plus été inquiété, Guyon peinant à trouver les bonnes traces pour recoller après un début de course délicat. Côté Championnat de France, Fonvieille (TMX Compétition KTM), Krajewski (KTM) et Aubin (OB1 Motorsport Husqvarna) étaient à la lutte pour le podium. Le local de l’étape (DNF-7) a vite été hors course après un début d’épreuve poussif conclu par un abandon.

Malgré une chute en première manche, Bogdan Krajewski (9-8) termine septième de l’épreuve, juste devant Calvin Fonvielle. Il reprend un point à son rival, insuffisant pour lui chiper la deuxième place du Championnat. Fonvieille (7-11) signe donc un résultat qu’il qualifie lui-même « d’inespéré » après sa blessure à l’épaule qui lui a fait manquer l’étape de Bitche. Sur la troisième marche du podium du Championnat, Krajewski réalise sa meilleure performance en 250cc.

Un sacre à l’arrachée pour Petit en Junior.

Arrivé à Basly avec un point d’avance sur l’Italien Mathéo Russi, Adrien Petit (Yamaha) est parvenu à remporter le titre en 125 cc au bout du suspense. Psychologiquement, le Picard a été très fort ! Cinquième d’une première manche matinale disputée sous une pluie battante, il s’est retrouvé distancé de trois points au classement puisque Russi avait terminé troisième. Alors qu’il avait réalisé une très mauvaise première sortie de grille, Petit est parvenu à signer le hosleshot de la deuxième manche pour prendre la tête de la course. Bien parti en troisième position, l’Italien s’est rapidement défait de Valin et pointait alors à 5 secondes environ. Mais ensuite, le pilote Tech32 KTM est parvenu à accélérer. Alors qu’il revenait dans la roue de Petit, Russi est parti à la faute dans une ornière dans le dixième tour. La messe était dite, Petit pouvait savourer, bien qu’il se classe « seulement » deuxième de l’épreuve.

 

Celle-ci est en effet remportée par le pilote de l’Équipe de France 125cc Mathis Valin. Le Vendéen, Champion de France Espoir l’an dernier, signe sa première victoire d’épreuve grâce à une première manche splendide, menée de main de maître dans des conditions pourtant extrêmes. Sa deuxième course a également été très propre. Il se classe dans le Top3 après un excellent départ, bien qu’il n’ait pu tenir le rythme des leaders. Le pilote 737 Performance GasGas Oxmoto termine quatrième du Championnat juste derrière Toni Giorgessi (GasGas). L’Aquitain réalise une nouvelle fois une bonne performance à la troisième place de l’épreuve. Très solide en première manche, il a franchi la ligne à la deuxième place. Il a ensuite dû cravacher pour revenir du milieu de classement jusqu’en 4ème position, et s’offrir ce podium sur la scène nationale.

Suivez le 24MX Tour sur les réseaux sociaux.

La FFM vous permet de suivre le 24MX Tour sur internet, et dans les conditions du direct. Rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross et Instagram #24mxtour. Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en live et, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumés des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements… Le dimanche suivant chaque épreuve, Auto Moto la Chaîne proposera un retour sur la compétition sous forme d’un magazine de 26 min. Et bien sûr, toutes les informations sont sur le site officiel du championnat www.elite-motocross.fr

 

Calendrier 2022

05-06 mars - Loon Plage (59) - MC du Littoral 59
12-13 mars - Gueugnon (71) - MC Dardon Gueugnon
02-03 avril - Romagné (35) - MC Romagné
16-17 avril – Castelnau-de-Levis (81) - AGS Puech Rampant
07- 08 mai - Bitche (57) - UM Bitchoise
14-15 mai - Villars-sous-Ecot (25) - MC Villars-Sous-Ecot
18-19 juin - Basly (14) - Basly MC
 

www.elite-motocross.fr

Encore plus d'actualités !

actualité
Essais-1 : Fabio Quartararo (Yamaha) P3 et Johann Zarco (Ducati-Prima Pramac) P9
actualité
Alès-30 - 25-26 juin (5/8) : Le Promosport fait son grand retour à Alès
actualité
Le 4ème stage de l'année
actualité
L’Assemblée Générale de la Fédération Française de Motocyclisme s’est tenue ce mardi 21 juin 2022 au Comité National Olympique et Sportif Français à Paris.
actualité
Super-Besse-63 – 25-26 juin : Championnat de France et Coupe du Monde E-Bike Enduro au programme !
actualité
Châteauneuf -42 – dimanche 26 juin - (3/6) : Le Trial-Club Châteauneuf sur la ligne de départ !
actualité
Lohéac-35 - 25-26 juin (5/8) : Prochaine étape en Bretagne
actualité
Le niveau des émissions sonores des machines utilisées sur nos compétitions et nos entraînements constitue une préoccupation majeure pour la Fédération Française de Motocyclisme.
actualité
Basly-14 (7/7) : Yamaha au sommet avec les sacres de Potisek et Petit
actualité
Pau-Arnos-64 (4/7) : Les écarts se réduisent en catégorie reine
actualité
Fabio Quartararo (Yamaha), Johann Zarco (Ducati), Naomi Monnier (GasGas) et Emmanuelle Clément (LCR/Yamaha), sont les lauréats du week-end.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux ! #FFMOTO

Instagram
Chargement en cours...