Nos actualités

Voir toutes nos actualités

Coupes de France Promosport 2022

27/06/2022
Alès-30 (5/8) : Bilan de la 5ème manche dans le Gard

Ce week-end, les Coupes de France Promosport faisaient leur grand retour sur le Circuit d’Alès à l’occasion de la 5ème manche de la saison. La FFM et Motors Events ont donc accueilli les 150 pilotes pour deux jours de compétition au cours desquels les courses ont offert quelques surprises.  

 

PROMO 1000

COURSE 1 : HERTZBERG VAINQUEUR, LES FAVORIS EN DIFFICULTÉ

Malgré un envol délicat, Maxime HERTZBERG (Yamaha) reprend rapidement la tête de la course dans le 1er tour. Sur un rythme supérieur à celui de ses adversaires, le pilote de la Yamaha rouge au n°27 s’échappe devant un groupe de 6 pilotes composé de Cédric DESMARIS (Yamaha), Gregory MONAYA (Yamaha), Mathieu MEDIGUE (Yamaha), Benjamin COLLIAUX (Yamaha), Léonard VIGNAT (Yamaha) et Kévin JACOB (Yamaha).

 

Tour après tour la situation reste stable malgré de beaux dépassements au sein du groupe de poursuivants. À noter, semblant en difficulté sur le tracé gardois, Hugo GIRARDET (Kawasaki) n’est que 8ème à la mi-course, à plus de 5 secondes la machine qui le précède.

 

Après 11 tours, COLLIAUX commet une erreur et chute avant d’abandonner. Occasion manquée pour le second du classement provisoire qui aurait pu reprendre des points à son adversaire direct GIRARDET. Il reste alors cinq prétendants pour accompagner HERTZBERG sur la boite : DESMARIS, MEDIGUE, JACOB, MONAYA et VIGNAT.

Au-dessus du lot, le pilote du Championnat de France Superbike, HERTZBERG s’impose logiquement pour la 2ème fois de la saison. Après avoir fait la différence à quelques tours de l’arrivée, JACOB coupe la ligne en 2ème position avec 2 secondes d’avance sur DESMARIS qui complète le top 3 pour la première fois en Promosport 1000. Au pied du podium, le paddock retrouve MEDIGUE également auteur de son meilleur résultat dans la catégorie. MONAYA intègre le top 5 devant VIGNAT, 6ème, et le leader du classement provisoire GIRARDET, seulement 7ème.

 

COURSE 2 : JACOB S’IMPOSE POUR LA PREMIÈRE FOIS

Comme en course 1, Maxime HERTZBERG (Yamaha) prend rapidement la tête. Mais dès l’issue du 2ème tour, le pilote de la Yamaha n°27 est repris par Gregory MONAYA (Yamaha), Mathieu MEDIGUE (Yamaha), Benjamin COLLIAUX (Yamaha) et Kévin JACOB (Yamaha).

 

Durant la première partie de course, les cinq pilotes de tête restent groupés. MONAYA emmène MEDIGUE, 2ème, JACOB, 3ème, COLLIAUX, 4ème et HERTZBERG, 5ème au 9ème tour. On observe également le retour de Léonard VIGNAT (Yamaha), 6ème et revenu au contact de Maxime HERTZBERG.

(photo Gérard Delio/Photopress)

Après la mi-course, MONAYA est toujours leader, sous la pression de JACOB passé devant MEDIGUE, désormais 3ème. Juste derrière, Maxime HERTZBERG occupe le 4ème rang après avoir dépassé Benjamin COLLIAUX, en perte de rythme et sous la menace de Léonard VIGNAT (Yamaha), 6ème. Ce dernier ne perd pas de temps et attaque le pilote de la Yamaha n°10 dans l’épingle.

 

Dans les derniers tours, la bataille pour la victoire s’intensifie entre JACOB, MONAYA et MEDIGUE. À l’arrivée, JACOB remporte sa première victoire devant MONAYA, 2ème, et MEDIGUE, 3ème. Moins en réussite qu’en course 1, HERTZBERG termine au pied du podium devant VIGNAT qui complète le top 5. De son côté, Benjamin COLLIAUX conserve la 6ème place devant son rival Hugo GIRARDET (Kawasaki), 7ème. Un week-end en demi-teinte pour les deux premiers du classement général.

 

PROMO 600 

COURSE 1 : BLANCHARD INTRAITABLE

Dans le 1er tour, le poleman Florian REAUX (Yamaha) se met aux commandes du groupe de tête complété par Illies BLANCHARD (Yamaha), Yann MICHAUT (Yamaha), Alann CHEPY (Kawasaki) et Nicolas MOUSSAY (Yamaha).

 

Au 3ème tour, BLANCHARD fait les freins à REAUX et passe en tête, pendant que MOUSSAY cède du terrain aux 4 autres pilotes. Dans les tours qui suivent BLANCHARD hausse le rythme et se détache de ses adversaires.

 

À 5 tours de l’arrivée, BLANCHARD gère son avance de plus de 4 secondes sur MICHAUT, 2ème, légèrement devant CHEPY, REAUX et MOUSSAY revenu au contact.

Au drapeau à damier, BLANCHARD triomphe pour la cinquième fois de la saison. Dans le dernier tour, MICHAUT, REAUX, CHEPY et MOUSSAY sont à 4 de front pour tenter de monter sur la boite. Au virage n°7, CHEPY veut prendre le meilleur sur ses adversaires en retardant son freinage mais chute. MICHAUT conserve alors sa 2ème place derrière BLANCHARD et devant REAUX qui complète le podium. MOUSSAY est quant à lui 4ème.

 

COURSE 2 : BLANCHARD RETROUVE SA SUPRÉMATIE

Yann MICHAUT (Yamaha) se met aux commandes de la course dans les premiers tours devant Nicolas MOUSSAY (Yamaha), Illies BLANCHARD (Yamaha), Florian REAUX (Yamaha) et Alann CHEPY (Kawasaki).

 

Impatient de faire la différence, BLANCHARD désempare MICHAUT de la 1ère place et commence à imposer son rythme. Derrière, MICHAUT, REAUX, MOUSSAY et CHEPY ne sont pas en mesure de rester au contact de la Yamaha n°66.

 

La deuxième partie de course est relativement calme, BLANCHARD gère son avance sur son poursuivant REAUX, passé devant MICHAUT, 3ème. De son côté, Nicolas MOUSSAY est isolé au 4ème rang devant Alann CHEPY, à la lutte avec Damien MARMION (Yamaha), dans un très bon rythme.

 

Après 18 tours c’est une nouvelle victoire pour BLANCHARD, la deuxième du week-end lui permettant de conforter son statut de leader du classement provisoire. REAUX conclut au second rang devant MICHAUT qui complète le top 3. Après avoir été dépassé par MARMION en fin de course, MOUSSAY recroise et termine au pied du podium.

 

PROMO 500 CUP

COURSE 1 : FEUTZ EN MAÎTRISE

Le patron de la catégorie Promo 500 Cup Maxime FEUTZ (Honda) prend le meilleur départ, il est suivi de près par le tenant du titre Emmanuel LENTAIGNE (Honda).

Même si ce dernier s’accroche pour rester dans le sillage du leader, FEUTZ est plus rapide et grappille un peu d’avance tour après tour. Juste derrière, Yannis GAUTEREAU (Honda) et Frank MEYER (Honda) sont en embuscade à moins de 3 secondes de LENTAIGNE.

 

Dans les derniers tours, FEUTZ se met à l’abri et valide sa neuvième victoire consécutive. En parallèle, LENTAIGNE se fait surprendre par le retour de GAUTEREAU. Le pilote de la Honda n°23 dépasse LENTAIGNE pour le gain de la 2ème place qu’il conserve jusque sous le drapeau à damier. À moins d’une seconde de ces deux hommes, MEYER se classe 4ème.

 

COURSE 2 : LA PASSE DE DIX POUR FEUTZ

Maxime FEUTZ (Honda) se met rapidement en rythme et entame son cavalier seul, comptant déjà plus de 6 secondes d’avance au terme du 4ème tour. Derrière lui, le trio Emmanuel LENTAIGNE (Honda) – Yannis GAUTEREAU (Honda) – Yanis LORINQUER (Honda) se détache du reste du peloton.

 

Durant les 14 tours de course, personne n’est en mesure de déstabiliser FEUTZ qui décroche sa dixième victoire consécutive, se rapprochant encore un peu plus du titre et du « Grand Chelem ». Pour accompagner FEUTZ sur podium, la décision se fait dans les derniers tours, GAUTEREAU s’impose au second rang devant LENTAIGNE, 3ème, et LORINQUER, 4ème.

 

PROMO 400

COURSE 1 : BOUSSEAU VAINQUEUR DEVANT DAVID

Au 1er tour, Théo DAVID (Kawasaki) place sa machine en tête juste devant Mickaël BOUSSEAU (Kawasaki), Noa SOURDON (Yamaha) et Valentin ROEDEL (Kawasaki) qui chute immédiatement.

 

Durant la première partie de course, les trois hommes restent roue dans roue, avant que BOUSSEAU, 1er, ne décide d’augmenter son rythme et ne prenne une avance confortable de plus de 3 secondes à 5 tours du drapeau à damier.

 

Finalement BOUSSEAU s’impose sans forcer alors que DAVID doit s’employer pour conserver la 2ème position devant SOURDON auteur de plusieurs tentatives de dépassement dans les derniers tours.  Discret lors de cette course, Ryan CHAUVEAU (Kawasaki) passe la ligne en 4ème position à plus de 15 secondes du podium. Après une deuxième chute au 7ème tour, ROEDEL reprend la piste mais ne termine que 11ème.

 

COURSE 2 : BOUSSEAU RESISTE À DAVID ET S’IMPOSE

En ce début de course, le public retrouve aux avant-postes un groupe de quatre pilotes composé de Théo DAVID (Kawasaki), Mickaël BOUSSEAU (Kawasaki), Noa SOURDON (Yamaha) et Valentin ROEDEL (Kawasaki).

 

Tour après tour, le quatuor s’étire, SOURDON, 4ème, en fait les frais et est distancé par BOUSSEAU, DAVID et ROEDEL.

 

À 4 tours de l’arrivée DAVID et BOUSSEAU sont à la lutte pour la victoire. Environ 2 secondes derrière, SOURDON ne lâche rien et revient au contact de ROEDEL et prend l’avantage pour le gain de la 3ème place.

 

Au coude à coude avec DAVID dans le dernier virage, BOUSSEAU soigne sa sortie, bénéficie d’une meilleure accélération et s’impose à nouveau devant son rival. De son côté, ROEDEL parvient à reprendre l’avantage sur SOURDON et s’offre son premier podium depuis Lédenon, son cinquième de la saison.

 

MOTO 5 

COURSE 1 : CONTE COUSIN RESISTE À DUFOSSE CERNEAU

En pole position, Ethan DUFOSSE CERNEAU (Fulgur) reste en tête dans les premiers tours. Il crée même un léger écart avec le peloton, seul Gabin COUTE COUSIN (Mir) reste au contact au second rang.

 

Après 5 tours, on observe le duo de tête se livrer bataille alors que Mathis FERNANDES (Mir), 3ème, Morgane VAREA (Mir), 4ème, et Elyan MARTIN (TVX), 5ème, leur reprennent du terrain.

 

À la mi-course, MARTIN et FERNANDES refont leur retard sur CONTE COUSIN et DUFOSSE CERNEAU, revenant ainsi dans la lutte pour la victoire. VAREA est quant à elle distancée au 5ème rang.

 

À l’entame du dernier tour, CONTE COUSIN est en tête juste devant DUFOSSE CERNEAU. Malgré les attaques de son adversaire, CONTE COUSIN s’offre la victoire devant le pilote de la Mir n°27. Pour la troisième marche du podium, MARTIN devance FERNANDES de justesse et VAREA conserve la 5ème place jusqu’au drapeau à damier.

 

COURSE 2 : COUTE COUSIN AU FINISH DEVANT DUFOSSE CERNEAU

Dans les premiers tours, Ethan DUFOSSE CERNEAU (Fulgur) impose le rythme devant Gabin COUTE COUSIN (Mir) qui prend sa roue. Les deux garçons se détachent devant un peloton qui reste groupé.

 

Durant toute la course, DUFOSSE CERNEAU et COUTE COUSIN s’échangent la position de pointe. Dans le dernier tour, DUFOSSE CERNEAU fait les freins à son adversaire à l’entrée de l’épingle. Mais à l’accélération finale, CONTE COUSIN repasse en tête pour 0’’022 et s’impose ! DUFOSSE CERNEAU se classe donc 2ème pour la quatrième fois d’affilé. Pour compléter le podium, la bataille oppose Mathis FERNANDES (Mir) et Elyan MARTIN (TVX). Avec sa TVX n°10, MARTIN devance FERNANDES de justesse et monte à nouveau sur la boite.

 

PROMO 125

COURSE 1 : MASSARD ENCHAINE

Comme il en a l’habitude, Valentin MATHIEU (Suzuki) prend les commandes de la course. Maxime BARBIER (Suzuki) se met dans la roue du leader pendant qu’Arthur MASSY (Suzuki), 3ème, tente de ramener le peloton sur les pilotes de tête dans les premiers tours.

 

À la mi-course, MASSY revient au contact de BARBIER et MATHIEU pour disputer la victoire, le reste des pilotes est distancé par le trio.

 

La bataille entre les trois garçons se conclut dans les tous derniers mètres et c’est MASSY qui l’emporte devant BARBIER, 2ème, et MATHIEU, 3ème.

 

COURSE 2 : LE PREMIER SUCCÈS DE BARBIER

Des écarts importants se créent rapidement en ce début de course, Maxime BARBIER (Suzuki) file en tête et distance Arthur MASSY (Suzuki), lui-même plus de 3 secondes devant Valentin MATHIEU (Suzuki) après 4 tours.

 

Malgré le retour de MASSY en fin de course, BARBIER ne tremble pas et signe sa première victoire de la saison. MASSY conclut donc au second rang, plus de 10 secondes devant MATHIEU, 3ème. De son côté, Lucas MASSARD (Suzuki), se classe 4ème à l’issue des 10 tours de course.

 

PROMO MASTER 

COURSE 1 : DESMARIS SANS CONCURRENCE

C’est un départ canon pour les favoris Ludovic DESCOURS (Yamaha) et Cédric DESMARIS (Yamaha) qui filent en tête dès les premiers virages, ne laissant aucune chance à leurs adversaires d’emboiter le pas. Coup de théâtre dès le 2ème tour, DESCOURS tire tout droit avant de repartir dernier, laissant DESMARIS seul aux avant-postes. De leur côté, Lionel ANCELIN (Yamaha) et David COLIN (Yamaha) se placent aux 2ème et 3ème rangs devant Jean-Paul ODERIO (Yamaha).

 

À la mi-course, les écarts sont stables, DESMARIS est solidement installé en position de pointe avec plus de 8 secondes d’avance sur ANCELIN et COLIN roue dans roue, alors qu’ODERIO est distancé par les deux hommes.

 

Sans surprise, DESMARIS s’impose en cavalier seul et réalise une excellente opération dans la course au titre après la déconvenue de son rival DESCOURS, qui conclut au 6ème rang seulement. Dans la dernière accélération, ANCELIN garde l’avantage devant COLIN et s’offre la 2ème place de la course. De son côté, Jean-Paul ODERIO garde également la 4ème place malgré le retour de Daniel DENIS (Yamaha), 5ème.

 

COURSE 2 : DESMARIS INTOUCHABLE À ALÈS

Début de course solide de Cédric DESMARIS (Yamaha) qui place sa machine en tête devant celles de David COLIN (Yamaha) et Ludovic DESCOURS (Yamaha).

 

Après 3 tours pour trouver son rythme, DESMARIS creuse l’écart avec ses poursuivants. Au second rang, DESCOURS tente de garder le leader en ligne de mire mais celui-ci s’éloigne. COLIN, 3ème, est également distancé.

 

À 5 tours de l’arrivée, la situation est stable, DESMARIS est toujours en position de pointe, plus de 5 secondes devant DESCOURS. De son côté, David COLIN donne tout et Daniel DENIS (Yamaha), 4ème, tente de revenir dans sa roue.

Sans contestation possible, DESMARIS signe un nouveau doublé dans le Gard devant son adversaire direct dans la course au titre, DESCOURS, 2ème. COLIN ne sera finalement pas inquiété par DENIS, 4ème, et conserve le podium.

 

SIDECAR 

COURSE 1 : NOUVEAU SUCCÈS POUR FENOY CASAS / LAFON  

Dans les premiers tours, FENOY CASAS / LAFON et VITTOZ / VITTOZ se livrent une belle bataille. VITTOZ / VITTOZ parvient à prendre la tête, mais en fin de course le passager chute. La direction de course déploie alors le drapeau rouge et met fin aux débats. FENOY CASAS / LAFON hérite donc de la victoire devant CROCHET / PACHOUD, 2ème au scratch et 1er en Promo 2. Le châssis court n°538 de CHARROIN / PECHOUX complète le top 4 de la course.

 

COURSE 2 : FENOY CASAS / LAFON SIGNE LE DOUBLÉ

Sans la concurrence de VITTOZ / VITTOZ qui s’élance depuis la dernière ligne, FENOY CASAS / LAFON, s’impose facilement lors de cette course 2. N’ayant pas pu courir la veille à cause d’un problème mécanique, MERCIER / MOGUET revient de la meilleure des manières. Parti dernier, l’équipage n°188 prend la 2ème place de la course se classe 1er de la catégorie Promo 2. CROCHET / PACHOUD complète le podium au pied duquel on retrouve DOUANNE CHAZELLE / CONIL, 2ème du classement des châssis courts.

 

PROMO DÉCOUVERTE

COURSE 1 : MEBARKI NETTEMENT DOMINATEUR

Ali MEBARKI (Yamaha) remporte la course 1 tout en maitrise avec près de 10 secondes d’avance sur Nicolas PORTE (Yamaha) et Julien BACCINI (Yamaha) qui se livrent une belle bataille jusque dans le dernier tour. PORTE passe finalement la ligne d’arrivée en 2ème position juste devant BACCINI, 3ème et meilleur 600cc.

 

COURSE 2 : BACCINI VAINQUEUR D’UNE COURSE TRONQUÉE

Au terme d’une course rythmée par un drapeau rouge et de nombreuses chutes, Julien BACCINI (Yamaha) tire son épingle du jeu et s’impose. Nicolas PORTE (Yamaha) et David LEAL (Yamaha) l’accompagnent sur le podium.

 

Calendrier 2022

19-20 mars - Nogaro (32) - ASM Armagnac Bigorre
09-10 avril - Lédenon (30) - MC Lédenon
30 avril-01 mai - Carole (93) - Motors Events
21-22 mai – Croix-en-Ternois (62) - ASM Croix-en-Ternois
25-26 juin - Alès (30) - Motors Events
06-07 août - Magny-Cours (58) - MC Nevers et Nièvre
03-04 septembre - Anneau du Rhin (68) - MC Bitzheim
01-02 octobre – Pau-Arnos (64) - MC Pau-Arnos

 

www.cdfpromosport.fr

Encore plus d'actualités !

actualité
Courses : Fabio Quartararo (Yamaha) sauve une 8e place !
actualité
Essais-2 : Belle reprise après la trêve estivale pour Johann Zarco (Ducati) !
actualité
C’est en ce début de mois d’août que nos pilotes des Collectifs Espoir FFM Vitesse OGP et Mini OGP se sont retrouvés pour un 5ème et dernier stage sur le circuit Carole (93). Pour l’occasion, le Président de la Fédération Française de Motocyclisme, Sébastien Poirier, avaient fait le déplacement aux…
actualité
RedBud-USA – 24-25 septembre 2022 : Quelle Équipe de France à RedBud ?
actualité
Rivesaltes-66 - 6-7 août (7/8) : Le championnat fait son retour en Occitanie
actualité
Avec un 11ème titre mondial décroché ce dimanche 28 juillet à Mettet (Belgique) dans le cadre de la 16ème édition du Supermoto des Nations avec Thomas Chareyre, Sylvain Bidart et Nicolas Cousin, la France assoit définitivement sa domination dans la discipline.
actualité
Hasparren-64 – Samedi 6 août (3/5) : Direction le Sud-Ouest
actualité
Le Président de la FFM, Sébastien Poirier, a été reçu ce mardi 2 août par la Ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques.
En fonction depuis le 20 mai dernier, Madame Amélie Oudéa-Castera s’est montrée particulièrement attentive aux enjeux et projets portés par la Fédération…
actualité
Magny-Cours-58 - 6-7 août (6/8) : Sixième étape de gala dans la Nièvre !
actualité
La Fédération Française du Sport Automobile (FFSA) et la Fédération Française de Motocyclisme (FFM) renforcent leur collaboration afin de construire une stratégie de développement compatible avec un objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050.
actualité
Mettet-Belgique : La France hégémonique au Supermoto des Nations
actualité
Hugo De Cancellis (Kawasaki), l’Équipe de France Supermoto Sénior, avec Thomas Chareyre (TM), Sylvain Bidart (Honda) et Nicolas Cousin (Yamaha), l’Équipe de France Supermoto Junior, avec Axel Marie-Luce (TM), Youry Catherine (Honda) et Steve Bonnal (TM), Zachary Pichon (Sherco), Luc Fargier (Beta)…

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux ! #FFMOTO

Instagram
Chargement en cours...