42ème Dakar-Arabie Saoudite

10/01/2020
Etape 5 : Adrien Metge (Sherco) et Johnny Aubert (Sherco) conservent leurs positions
Johnny Aubert - Sherco (photo ASO)

Au guidon des machines françaises Sherco, Johnny Aubert 16ème et Adrien Metge 17ème ont rejoint Ha’il ce soir au terme d’une 5ème étape de 564 km, dont 353 en spéciale.

 

C'est l'heure du plat de résistance. Après 4 étapes majoritairement caillouteuses, le sable fin des dunes saoudiennes commence enfin à prendre forme. Mais qui dit désert dit difficulté. Pour cette entrée en matière, la spéciale du jour est plus courte en distance (353 km) mais plus longue à franchir. Passant de Al-Ula à Ha’il, l'étape est marquée par le retour du vainqueur 2019 : Toby Price (KTM). L'Australien signe une deuxième victoire en 5 jours de course. Pablo Quintanilla (HVA) +1'12 et Andrew Short (HVA) +2'31 complètent le podium.

Sam Sunderland (KTM) étant pénalisé de 5 minutes pour excès de vitesse la veille, le nouveau vainqueur contraint d'ouvrir la spéciale a beaucoup moins d'expérience : Jose Ignacio Cornejo Florimo (Honda) ne compte que trois Dakar à son actif et aucune étape remportée. Manque de chance, le pilote Honda entre dans le grand bain lorsque la navigation se fait de plus en plus complexe. Sans indices et sans traces de pneus dessinées avant lui, le Chilien a rapidement perdu du temps sur ses concurrents. Au km103, il compte déjà 5'31 minutes de retard sur la tête de course. Et les dunes n'aident pas le participant à gagner du terrain, bien au contraire. Ignacio Cornejo franchit la ligne d'arrivée à Ha’il avec 14'57 de retard sur le leader.

Adrien Metge - Sherco (photo ASO)
Johnny Aubert - Sherco (photo ASO)

C'est dans ce type d'étape que l'expérience fait la différence. Et Toby Price s'est chargé de le prouver. Double vainqueur du Dakar en catégorie moto (2016 et 2019), l'Australien renoue avec la victoire. A la 4ème place du général avant de débuter la spéciale, le pilote KTM affiche son aisance face à la difficulté. Dès le km103, il réalise le meilleur temps. Price finit même par se détacher des autres et creuser l'écart au km303 face à Pablo Quintanilla (+02'28) alors deuxième. Jamais bousculé, il s'offre tranquillement une deuxième victoire d'étape en 3h57. Solide et régulier depuis le début du rallye, Ricky Brabec (Honda) est un sérieux prétendant pour la victoire finale. Leader du classement général avant de commencer la 5ème étape, l'Américain n'a pas d'autre choix que de briller une nouvelle fois s'il veut conserver sa place. Encore très jeune, il participe à son premier Dakar en 2016 à l'âge de 24 ans et remporte une étape l'édition suivante, mais est contraint d'abandonner pour problème mécanique. Cette année, le pilote Honda veut bien plus qu'une simple victoire de spéciale. Parti 5ème ce jeudi matin, le Californien a grappillé les minutes nécessaires pour revenir à hauteur de Toby Price. Malgré une légère perte de temps dans les derniers kilomètres, il termine à 3'03 du tenant du titre et se place 4ème derrière Andrew Short (HVA). Une place suffisante pour conserver son avance au classement général devant l'Australien qui prend d'assaut la deuxième place.

Côté Français, Johnny Aubert et Adrien Metge, sur les 450 RTR du Sherco TVS Rally Factory, ont joué la sécurité. 16ème et 17ème de la spéciale, ils conservent leur position au classement provisoire : 11ème Adrien Metge et 16ème Johnny Aubert.

 

Sébastien Lagut (KTM) rentre dans le Top30 devant Anthony Boursaud (Yamaha) 39ème aux commandes d’une colonie tricolore composée de Loïc Minaudier (KTM) et d’Olivier Pain (KTM) 40ème et 41ème.

 

Au provisoire, Adrien Metge conserve la 11ème place à 57’41 devant Johnny Aubert 16ème rang à 1h15. Sébastien Lagut s’accroche à la 27ème position à 2h41, alors que Loïc Minaudier gagne une position (34ème), tout comme Olivier Pain en gagne trois (35ème).

Romain Dutu - Yamaha (photo ASO)
Simon Vitse - Yamaha (photo ASO)

En Quad, le 3ème vainqueur d’étape du Dakar 2020 est Français : Romain Dutu (Yamaha). 5ème la veille, le tricolore s’est imposé avec force et de peu sur son compatriote et coéquipier Alexandre Giroud (Yamaha) pour un doublé bleu-blanc-rouge. 47 secondes séparaient les deux hommes sur la ligne d’arrivée de la spéciale ! Ignacio Casale (Yamaha) complète le podium devant son compatriote Giovanni Enrico (Yamaha). Sébastien Souday (Yamaha) et Simon Vitse (Yamaha) terminent à la 5ème et la 6ème place.

 

Au provisoire, Ignacio Casale augmente son avance sur Giovanni Enrico qui passe à 31’37 minutes et 41’39 sur Simon Vitse. Alexandre Giroud gagne une position (5ème) devant Sébastien Souday, 11ème la veille, qui gagne deux places et rentre dans le Top10 au 9ème rang.

Vendredi 10 janvier 2020 – Etape 6 – Ha’il-Riyad

Liaison : 353 km – Spéciale : 477 km - Total : 830 km

Les concurrents se dirigeront demain vers le Sud-Est lors de la sixième étape, où ils atteindront la capitale saoudienne de Riyad. L'étape de 830 kilomètres proposera une spéciale de 477 kilomètres entièrement sur le sable, favorisant ceux qui ont une expérience de course dans le désert. À la fin de l'étape, les rescapés prendront un repos bien mérité samedi, avant six autres jours de course.

 

Le changement de décor est radical. Cette fois-ci, la spéciale est à 100 % composée de sable, en hors-piste sur sa totalité. Après une première partie plutôt rapide, les experts du franchissement auront l’avantage dans les dunes. En particulier, les pilotes qui ont anciennement forgé leur coup de volant dans le désert du Sahara partiront avec un avantage. Ensuite, ce sera repos.

 

Tous les résultats du Dakar 2020 sur www.dakar.com

www.dakar.com/fr/classements

Sébastien Souday - Yamaha (photo ASO)

Encore plus d'actualités !

actualité
La deuxième phase du déconfinement présentée par le Premier Ministre le jeudi 28 mai dernier s’ouvrira le 2 juin prochain avec un assouplissement des mesures de lutte contre le Covid-19.
actualité
La FFM poursuit sa politique de sauvegarde lancée en 2010 y compris durant cette période délicate. Pendant le confinement, elle a fait l'acquisition du terrain de Bolquère situé dans le département des Pyrénées-Orientales (66).
actualité
C’est avec tristesse que nous avons appris la disparition de Raymond Guicher à l'âge de 87 ans.
actualité
La FFM, ses élus, ses Ligues, ses Comités Départementaux et ses Moto-Clubs sont restés investis pour préparer au mieux le déconfinement en vue du retour des compétitions motocyclistes dès le mois d’août.
En l’état actuel de la situation sanitaire, les manifestations de moins de 5 000…
actualité
Dans le contexte de crise sanitaire, les acteurs du sport se mobilisent pour aider les clubs sportifs. Avec le soutien du ministère des Sports, la Fondation du Sport Français, le Comité National Olympique et Sportif Français , le Comité Paralympique et Sportif Français, l’Agence Nationale du sport…
actualité
Communiqué de presse du SHARK Helmets Grand Prix de France 2020
actualité
L’ensemble des acteurs du sport moto est resté mobilisé et a préparé au mieux le déconfinement en vue du retour des compétitions sur nos circuits français dès le mois d’août.
actualité
L’ensemble des acteurs du sport moto est resté mobilisé et a préparé au mieux le déconfinement en vue du retour des compétitions sur nos circuits de vitesse français dès le mois d’août.

actualité
Le sport moto a repris ses droits en entraînement à compter de ce jour dans le respect des règles de protection sanitaire.
actualité
Le Siège de la FFM a rouvert ses portes aujourd'hui, en effectif restreint.
actualité
La question des déplacements des personnes est un enjeu majeur du plan de sortie du confinement : les deux-roues motorisés (2RM) sont une solution pertinente.
actualité
Le sport moto peut reprendre ses droits en entraînement à compter du 11 mai prochain dans le respect des règles de protection sanitaire.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux ! #FFMOTO

Instagram
Chargement en cours...