MMA - ordinateur
GP - ordinateur
GP - smartphone
Bol d'or - ordinateur
Bol d'or - smartphone
24 heures Moto
24 heures Moto Smart
MXGP ST JEAN
mxgp mobile

Championnat de France d’Enduro 24MX

12/09/2018
Brioude-43 – 15-16 septembre (5/5) : Vers une Finale palpitante

Après avoir fait une large place aux jeunes clubs organisateurs cette saison, le Championnat de France d’Enduro 24MX va connaitre son épilogue le week-end prochain dans le bastion de l’un des Moto- Club les plus expérimenté de l’hexagone.

 

C’est en effet le MC Brioude, en Auvergne, qui aura la responsabilité d’organiser le round final de ce championnat. Avec à son palmarès l’organisation des ISDE, de 15 Championnats de France, 4 Championnats d’Europe et de 2 Mondial, l’Association Brivadoise ne manque pas d’expérience. C’est ce savoir-faire et l’inusable motivation des bénévoles qui nous promet un événement exceptionnel
 

On retrouvera un schéma très apprécié des spectateurs avec un site qui accueillera 2 spéciales et un CH pour un même accès, à quelques kilomètres du départ, et une troisième spéciale tracée dans Brioude, à proximité du paddock. Une excellente initiative quand on sait l’engouement que connait l’Enduro dans ce dynamique département de la Haute-Loire.

 

Le profil du parcours : (Elite : 3 tours / Nationaux : 2 tours)

Départ – Paddock A – Brioude (GPS – 45.294513, 3.387230)

Spéciale 1 – Les Greizes (GPS – 45.328239, 3.435762) : Spéciale typée extrême, variée avec passages en sous-bois. Durée estimée : 5 minutes

CH1 – (GPS – 45.328239, 3.435762)

Spéciale 2 – Les Greizes – (GPS – 45.328239, 3.435762) : Spéciale banderollée, sur une prairie vallonnée. Durée estimée : 6 minutes

Spéciale 3 – Brioude – (GPS – 45.282081, 3.393791): Spéciale banderolée – Durée estimée : 5 minutes

CH2 – Paddock

 

Catégorie E1   

Du coté des E1, Julien Gauthier (Yamaha-B2R) reste, malgré la frayeur qu’il s’est faite à Moirans-en-Montagne, le grand favori pour l’obtention du titre. Sa chute lors de l’avant dernière épreuve a limité son avance à 9 points. Plus de joker pour l’Auvergnat qui devra faire preuve d’intelligence sur des terres qu’il connait bien. Les seuls capables, mathématiquement, de lui barrer la route, sont les jeunes loups de la catégorie. Le premier d’entre eux, Thomas Dubost, pilote officiel KTM et actuel second du provisoire vient de signer sa première victoire en élite. Il sera absent à Brioude pour participer au Championnat d’Europe qui se déroule en même temps, mais bénéficiera du mécanisme de compensation de points pour conserver ses chances au championnat. Jérémy Miroir (Husqvarna) occupe, lui, le 3ème rang au général, et entend bien effacer sa contre-performance de l’épreuve précédente, à Moirans

Catégorie E2

Sous le casque de chaque pilote, il y aura au départ samedi matin une énorme pensée pour Mathias Bellino. Le pilote Honda aurait dû s’aligner aux cotés de la Yamaha de Loïc Larrieu pour prolonger l’extraordinaire lutte pour le titre que menaient ces 2 rivaux et néanmoins amis dans la catégorie E2. Mathias a lourdement chuté lors d’une épreuve de rallye-raid et s’est gravement blessé. Toute la famille de l’Enduro Français lui apporte son plus grand soutien.

 

Catégorie E3

Il est coutume de dire, particulièrement dans une discipline de sports mécaniques, qu’il ne faut pas vendre la peau de l’ours trop rapidement. Cependant, avec 26 points d’avance au provisoire sur le second, Christophe Nambotin (GasGas) possède de grandes chances de se voir couronner Champion de France E3 dès le premier jour de course à Brioude. Il s’élancera donc avec un joker confortable, une avance qu’il a construit brillamment tout au long de la saison en remportant toutes les victoires possibles. Anthony Geslin (Beta), second du championnat et Romain Dumontier (Yamaha) feront tout pour tenter une dernière fois cette année de bousculer un peu le patron.  
 
Catégorie Junior

Du côté de la catégorie Junior E1, c’est Théo Espinasse (Sherco) qui a pris un sérieux avantage sur Antoine Magain (KTM) lors du dernier rendez-vous. Mais il devra rester méfiant, car on sait que les choses changent très vite dans cette catégorie et le jeune belge saura à coup sur profiter de la moindre brèche qu’il entreverra. 

En Junior E2, L’issue finale ne laisse pas de place au doute. Hugo Blanjoue (KTM) mène largement les débats et compte 27 points d’avance sur son dauphin, le Breton Léo Le Quéré (TM). Tout comme Dubost, il sera lui aussi absent afin de participer au Championnat d’Europe, et se verra crédité des points de compensation.


Le Junior E3 est clairement la catégorie la plus indécise cette saison. Ces deux acteurs principaux, Valérian Debaud (Husqvarna) et David Abgrall (Sherco Academy) partagent le même nombre de victoires, le même nombre de secondes places, et le même nombre de points dans un classement provisoire qui voit leurs deux noms en première ligne. Il n’y a cependant qu’un seul titre en jeu et il va falloir que les deux hommes mettent un terme à ce suspense dans une semaine.
 
Catégorie Féminine

Il y aura peut-être un peu de fébrilité pour Justine Martel (KTM) au départ samedi matin. La jeune brivadoise s’élancera, dans sa ville, pour tenter de conquérir son premier titre de Championne de France d’Enduro. Une pression toute relative pour celle qui a mené toute la saison la catégorie féminine, ne concédant qu’une seule victoire à Juliette Berrez (Yamaha) et cumulant sur cette dernière 18 points d’avance. De quoi aborder sereinement ce dernier acte.

 

Catégorie Constructeurs

A Moirans, GasGas a repris de l’avance sur Yamaha au classement Constructeurs et porte désormais son compteur à 151 points, soit 13 de plus que la marque aux diapasons. Antoine Basset et Christophe Nambotin devront transformer l’essai à Brioude pour permettre à la marque catalane qu’ils représentent de l’emporter et de signer ainsi un retour brillant sur la scène de l’Enduro Français.

 

Le Championnat de France d’Enduro 24MX nous réserve encore de belles surprises. Ne manquez rien de cette finale en vous connectant dès samedi matin 8h30 sur le live www.enduro-france.fr et la page facebook Enduro-France.

Encore plus d'actualités !

actualité
Marvin Musquin et Benoit Bincaz.
actualité
C’est une présentation en grande pompe qu’avait organisé ce matin Canal+ plus au siège de Vivendi, place de l’Etoile à Paris, pour lancer la saison 2019 de MotoGP dont elle vient d’acquérir les droits.
actualité
16 février – Marmande-47 : Ouverture de la saison 2019
actualité
En avant-première pour tous les amoureux de la discipline, l’affiche du Championnat de France de Pit Bike 2019.
actualité
Stade de France-Saint-Denis-93 (7/7) : Les funambules ont fait le show !
actualité
Marvin Musquin, Adrien Jacon et Paul Bury
actualité
Michel Degrange, un officiel particulièrement impliqué dans la vie fédérale, notamment dans la ligue du Poitou, s’est éteint il y a quelques jours.
actualité
Super-Besse-63 (6/7) : Maxime Emery (HVA) champion
actualité
En Championnat du Monde Supercross : Marvin Musquin (KTM) est le lauréat du week-end.
actualité
44ème édition de l’Enduro du Touquet Pas-de-Calais – Touquet-62 (6/6) : Le sacre inédit pour Nathan Watson et KTM
actualité
Filière GP : Objectif Grand Prix Moto3 à l’horizon 2020 !
actualité
44ème édition de l’Enduro du Touquet Pas-de-Calais – 1er-3 février – Touquet-62 (6/6)

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux ! #FFMOTO

Instagram
Chargement en cours...