Nos actualités

Voir toutes nos actualités

Coupes de France Promosport 2022

23/05/2022
Croix-en-Ternois-62 (4/8) : Déjà la mi-saison

Cette année, l’étape de Croix-en-Ternois était synonyme de mi-saison. Pour ce rendez-vous nordique organisé par la FFM et l’ASM de Croix-en-Ternois, toutes les conditions étaient réunies pour offrir un beau spectacle aux passionnés nordistes. Découvrez si les favoris ont répondu présents lors des 14 courses qui ont rythmé ce week-end des 21 et 22 mai.

 

PROMO 1000

COURSE 1 : PREMIÈRE VICTOIRE DE COLLIAUX DEVANT GIRARDET

Superbe envol d’Hugo GIRARDET (Kawasaki) depuis la 3ème place de la grille de départ qui prend le commandement de la course. Après un tour de lutte, Grégory MONAYA (Yamaha) et Benjamin COLLIAUX (Honda) se calment et prennent la roue de la Kawasaki n°70. Derrière le trio de tête, Loïc GROS (Yamaha) et Maxime ROY (Yamaha) se mettent en embuscade.

 

Les débats sont peu animés en cette première partie de course, GIRARDET n’étant pas attaqué par COLLIAUX et MONAYA. De leur côté, Loïc GROS et Maxime ROY voient peu à peu Kévin JACOB (Yamaha), 6ème, revenir au contact.

Au 16ème tour, la tête de course s’anime enfin, le leader commet une erreur dans premier virage, COLLIAUX et MONAYA en profitent et prennent successivement l’avantage sur GIRARDET. Mais 3 tours plus tard, au même endroit, le Champion de France Supersport 300 2019 reprend le dessus sur MONAYA et se met en chasse derrière COLLIAUX. En parallèle, JACOB prend la 4ème place devant GROS et ROY.

 

COLLIAUX résiste jusqu’au drapeau à damier et s’impose devant GIRARDET pour la première fois de la saison ! Très belle course de MONAYA qui monte à nouveau sur le podium. Dans le dernier tour, GROS réplique et reprend la 4ème place à JACOB, 5ème, devant ROY, 6ème.

 

COURSE 2 : COLLIAUX RESISTE À NOUVEAU À GIRARDET

Cette fois Benjamin COLLIAUX (Honda) prend le meilleur départ et conserve la tête de la course à l’issue du 1er tour devant son rival Hugo GIRARDET (Kawasaki). Gregory MONAYA (Yamaha) met un peu plus de temps à rentrer dans le rythme mais reste tout de même à moins de 2 secondes des leaders après 4 tours.

(photo Gérard Delio/Photopress)

Pas de changement aux avant-postes à la mi-course, COLLIAUX est toujours 1er devant GIRARDET, tandis que MONAYA, 3ème, fait l’effort pour recoller.

 

Derrière on retrouve Kévin JACOB (Yamaha), isolé au 4ème rang, devant le duo Maxime ROY (Yamaha) – Fernando DOS SANTOS (Yamaha) en lutte pour intégrer le top 5.

 

Tour après tour la situation reste stable, GIRARDET est patient derrière COLLIAUX et MONAYA reste à 2 secondes des deux leaders.

 

À l’arrivée, COLLIAUX garde l’avantage et s’impose une nouvelle fois devant GIRARDET qui se contente d’une belle 2ème place. MONAYA gère sa fin de course pour conserver la 3ème position, loin devant JACOB, 4ème. Dans les derniers tours, ROY garde l’avantage sur DOS SANTOS et intègre le top 5.

 

PROMO 600 

COURSE 1 : BLANCHARD ECŒURE REAUX

En ce début de course, le peloton reste particulièrement groupé, Florian REAUX place sa Yamaha n°22 en tête devant un train de 9 pilotes !

 

Après 5 tours le peloton s’étire naturellement, Florian REAUX, toujours devant, est sous la pression constante de Jérémy JACQUET (Yamaha), Illies BLANCHARD (Yamaha), Alann CHEPY (Kawasaki), Yann MICHAUT (Yamaha) et Benoit FONTEYRAUD (Yamaha).

 

À la mi-course, REAUX hausse le rythme et l’écrémage débute dans le groupe de tête. FONTEYRAUD, JACQUET, MICHAUT et CHEPY lâchent prise un à un, à l’inverse de BLANCHARD qui reste au contact et montre sa roue à REAUX.

 

Au 15ème tour, BLANCHARD attaque REAUX et prend la tête devant son rival. REAUX réplique mais le jeune pilote de la Yamaha n°66 tient bon et s’impose pour 0’’036, décrochant ainsi sa 4ème victoire de la saison. REAUX est donc 2ème, juste devant MICHAUT, 3ème après avoir bien recollé au duo de tête en fin de course. CHEPY perd une position et se classe 4ème devant FONTEYRAUD et JACQUET qui complètent le top 6.

 

COURSE 2 : PREMIER TRIOMPHE POUR MICHAUT

Florian REAUX (Yamaha) signe à nouveau le holeshot et crée immédiatement un écart avec ses poursuivants dont le plus proche est Yann MICHAUT (Yamaha), il emmène Illies BLANCHARD (Yamaha) dans sa roue. Au 4ème rang, Jérémy JACQUET (Yamaha) tente de rester au contact derrière les deux hommes.

 

Après 6 tours, REAUX est rejoint en tête de course par MICHAUT et BLANCHARD qui sont sur un rythme légèrement supérieur à celui du leader.

 

À la mi-course, REAUX se voit désormais dépassé par MICHAUT qui prend la tête et BLANCHARD, la 2ème place. Sous la chaleur de Croix-en-Ternois, REAUX semble accuser le coup et perd le contact avec ses deux adversaires. De son côté, Jérémy JACQUET est toujours 4ème alors que Benoit FONTEYRAUD (Yamaha), au 5ème rang, se rapproche de lui.

 

En deuxième partie de course, MICHAUT hausse le rythme. En tentant de rester au contact, BLANCHARD part à la faute et recule au 7ème rang. REAUX repasse donc à la 2ème position et doit faire face au retour de FONTEYRAUD qui commence à se faire pressant après avoir pris le meilleur sur JACQUET, 4ème et distancé.

 

Le classement reste ensuite inchangé jusqu’à l’arrivée, MICHAUT s’adjuge sa toute première victoire devant REAUX qui sauve la 2ème place. Quant à FONTEYRAUD, il réalise sa meilleure performance de la saison et complète le top 3 devant JACQUET, 4ème. Fin de course difficile pour BLANCHARD qui perd encore des positions et conclut seulement au 15ème rang.

 

PROMO 500 CUP

COURSE 1 : FEUTZ TOUJOURS PAS INQUIÉTÉ

Dans les premiers tours, un trio composé de Maxime FEUTZ (Honda), Yannis GAUTREAU (Honda), Lucas et Emmanuel LENTAIGNE (Honda) se détache du peloton et prend les commandes de la course.

 

Après seulement 2 tours, GAUTREAU part à la faute et chute. À partir de cet évènement les écarts se creusent entre les 3 leaders, FEUTZ s’échappe devant L.LENTAIGNE alors que E.LENTAIGNE, 3ème, est également distancé par son fils.

 

Durant la suite de la course la situation reste stable avant que L.LENTAIGNE ne chute à 2 tours de l’arrivée ! FEUTZ poursuit donc son sans faute avec une 7ème victoire de rang, devant E.LENTAIGNE, 2ème. Les déboires de Yannis GAUTREAU et Lucas LENTAIGNE profitent à Quentin LEBANNIER (Honda) qui s’invite sur la boite. Le top 5 est complété par François QUINIOU (Honda) et Julie RITANE (Honda), 4ème et 5ème, après s’être livrés une belle bataille jusqu’au drapeau à damier.

 

COURSE 2 : 8 SUR 8 POUR FEUTZ !

Nouveau holeshot pour Maxime FEUTZ (Honda) qui tente de creuser l’écart avec le reste du peloton dès les premiers tours. Seul Lucas LENTAIGNE (Honda) est en mesure de rester dans le sillage du leader. Aux 3ème et 4ème rangs, Yannis GAUTREAU (Honda) et Emmanuel LENTAIGNE (Honda) perdent du terrain sur les hommes de tête.

 

Tour après tour, les écarts augmentent entre les quatre premières machines. FEUTZ est toujours leader et distance L.LENTAIGNE pendant que GAUTREAU fausse compagnie à E.LENTAIGNE.

 

Solide et serein, FEUTZ poursuit son sans faute en s’imposant en cavalier seul, pour la 8ème fois de la saison. Dans le 12ème tour, GAUTREAU revient dans la roue de L.LENTAIGNE et prend l’avantage. Mais le pilote de la Honda N°91 réplique et récupère la 2ème place devant GAUTREAU qui complète donc le podium. En perte de rythme sur les 10 derniers tours, E.LENTAIGNE parvient tout de même à rester 4ème jusqu’au drapeau à damier.

 

PROMO 400

COURSE 1 : DAVID SOLIDE DEVANT BOUSSEAU

Dans les premiers tours, les favoris Mickaël BOUSSEAU (Kawasaki), Théo DAVID (Kawasaki) et Gaëtan PRUNIER (Kawasaki) se regroupent aux avant-postes. Auteur d’une excellente qualification, le poleman Tom TAILLEZ (Kawasaki) intègre également le groupe de tête. 

 

Au 6ème tour, PRUNIER commence à perdre du terrain sur les 3 autres pilotes. À l’inverse TAILLEZ, DAVID et BOUSSEAU roulent dans les mêmes chronos et restent bien regroupés.

 

Alors qu’il force pour prendre l’avantage sur DAVID et BOUSSEAU, TAILLEZ part à la faute à la mi-course et repart seulement 7ème. DAVID en profite pour s’installer en tête devant BOUSSEAU pendant que PRUNIER monte provisoirement sur le podium, plus de 4 secondes derrière.

 

En fin de course DAVID hausse le rythme, se met à l’abri de BOUSSEAU et s’impose 1’’326 devant la Kawasaki n°25. Après avoir vécu une course calme, Gaëtan PRUNIER monte donc sur la boite, devançant Valentin ROEDEL (Kawasaki) qui aura lutté pour conserver sa 4ème place devant Arthur MARCHAL (KTM), 5ème et Ryan CHAUVEAU (Kawasaki), 6ème. Pas de miracle pour TAILLEZ qui reste bloqué au 7ème rang suite à son erreur.

 

COURSE 2 : DAVID BAT À NOUVEAU BOUSSEAU

Bon départ de Mickaël BOUSSEAU (Kawasaki) et Théo DAVID (Kawasaki) qui s’échappent en duo. Dans les premiers tours, trois pilotes se mettent en chasse derrière les leaders : Tom TAILLEZ (Kawasaki), Gaëtan PRUNIER (Kawasaki) et Ryan CHAUVEAU (Kawasaki).

 

Avant la mi-course, TAILLEZ se défait du groupe de poursuivants et revient au contact de BOUSSEAU et DAVID qui s’attaquent dans tous les virages.

 

Grosse bataille à 5 tours de l’arrivée entre les trois leaders, et c’est DAVID qui finit par trouver l’ouverture et prendre la tête. Il commence alors à fermer les portes à BOUSSEAU et TAILLEZ. Le pilote de la Kawasaki n°55 résiste jusqu’au drapeau à damier et s’impose une nouvelle fois devant BOUSSEAU, 2ème, et TAILLEZ, 3ème. De son côté Ryan CHAUVEAU conserve sa 4ème place malgré le retour de Valentin ROEDEL (Kawasaki), 5ème, qui fait les freins à Gaëtan PRUNIER, 6ème, dans les deniers tours.

 

PROMO 125

MOTO 5 

COURSE 1 : 2ÈME VICTOIRE DE RANG POUR CONTE COUSIN

Deux duos se distinguent en début de course, Thomas GERVAIS (Mir) et Gabin CONTE COUSIN (Mir) prennent les deux premières places, quelques secondes devant Ethan DUFOSSE CERNEAU (Fulgur) et Mathis FERNANDES (Mir) roue dans roue aux 3ème et 4ème rangs.

 

Au 3ème tour, alors que les deux poursuivants se rapprochent des leaders, FERNANDES chute dans le dernier virage du circuit. De son côté, DUFOSSE CERNEAU revient au contact de GERVAIS et CONTE COUSIN pour disputer la victoire.

 

En deuxième partie de course les différences se font, CONTE COUSIN prend la tête et s’échappe pour aller s’imposer, 1’’261 devant DUFOSSE CERNEAU, 2ème et GERVAIS, 3ème après avoir lâché prise dans les derniers tours.

 

COURSE 2 : CONTE COUSIN PROFITE DU DRAPEAU ROUGE

Cette fois, Thomas GERVAIS (Mir) prend le meilleur envol et n’est pas suivi, seuls Ethan DUFOSSE CERNEAU (Fulgur) et Gabin CONTE COUSIN (Mir) tentent de prendre la roue du leader mais sont rapidement distancés.

 

Au 7ème tour, après s’être défait de CONTE COUSIN, DUFOSSE CERNEAU revient sur GERVAIS, l’attaque et prend la tête ! Dans la foulée, GERVAIS part à la faute et chute dans l’épingle. La direction de course déploie alors le drapeau rouge et interrompt la course.

 

Les débats sont finalement relancés pour 5 tours et DUFOSSE CERNEAU s’élance depuis la pole position. Le pilote de la Fulgur n°27 est immédiatement destitué de sa position de leader par CONTE COUSIN, mais se lance à sa poursuite.

 

Dans la dernière ligne droite, COUTE COUSIN est dépassé par DUFOSSE CERNEAU qui croit remporter sa première victoire… Cependant, derrière eux la lutte entre Jessy ANDREO (Mir) et Mathis FERNANDES (Mir) tourne mal. Les deux pilotes se touchent et FERNANDES chute. La direction de course stoppe alors les débats avec un nouveau drapeau rouge, juste avant le drapeau à damier. CONTE COUSIN est donc déclaré vainqueur devant DUFOSSE CERNEAU, 2ème, et ANDREO, 3ème.

 

125CC 

COURSE 1 : 6ÈME VICTOIRE SUR LE FIL POUR MATHIEU

Aux 4 premiers rangs, on retrouve rapidement les favoris roue dans roue, Arthur MASSY (Suzuki) prend la tête, emmenant Valentin MATHIEU (Suzuki), Lucas MASSARD (Suzuki) et Maxime BARBIER (Suzuki).

 

Alors que la bataille fait rage au sein du groupe de tête, MASSARD est victime d’une panne moteur après 6 tours et abandonne. Il reste alors 3 pilotes en lice pour la victoire, MATHIEU toujours en position de pointe devant BARBIER et MASSY.

 

Dans la dernière accélération, MATHIEU garde l’avantage devant BARBIER, 2ème, et MASSY, 3ème, s’imposant ainsi pour la sixième fois de la saison.

 

COURSE 2 : MASSARD REVANCHARD ET IMPÉRIAL

Comme en course 1, on retrouve un quatuor de leaders dans les premiers tours. Lucas MASSARD (Suzuki) emmène dans sa roue ses adversaires principaux de la saison : Arthur MASSY (Suzuki), Maxime BARBIER (Suzuki) et Valentin MATHIEU (Suzuki).

 

Après 7 tours, alors que BARBIER est distancé par les trois autres, la course est interrompue par un drapeau rouge suite la chute d’un pilote de la catégorie Moto 5.

 

Les débats sont finalement relancés pour 5 tours et MASSARD garde le leadership devant MATHIEU et MASSY, la lutte reprend entre les trois garçons. Après la déconvenue de la course 1, MASSARD revient au sommet en résistant à MATHIEU, 2ème, et MASSY, 3ème. De son côté, BARBIER conclut au pied du podium. 

 

PROMO MASTER 

COURSE 1 : BIEN PLACÉ, VAQUERO S’IMPOSE

Auteur du meilleur envol, Cédric DESMARIS (Yamaha) prend les commandes de la course, imposant immédiatement un rythme élevé. Bruno VAQUERO (Yamaha) et Ludovic DESCOURS (Yamaha) se mettent en chasse mais voient fatalement le leader les distancer en quelques tours.

 

Coup de théâtre après 12 tours… Pourtant bien installé au 1er rang, DESMARIS est victime d’ennuis mécaniques. Le pilote de la Yamaha n°110 relâche son effort et rentre au box pour abandonner, laissant VAQUERO s’emparer du leadership, plus de 4 secondes devant DESCOURS, 2ème. La situation profite également à Martial GRIS (Suzuki) qui s’installe virtuellement sur le podium.

 

Au terme des 22 tours de course la situation reste inchangée, VAQUERO monte au sommet de la boite complétée par DESCOURS,2ème, et GRIS, 3ème. À plus de 20 secondes du top 3, James GUYON (Yamaha) conclut au 4ème rang.

 

COURSE 2 : REMONTÉE SPECTACULAIRE DE DESMARIS QUI S’IMOPOSE

Après s’être élancé de la 2ème position, Ludovic DESCOURS (Yamaha) est leader au 4ème tour, juste devant Bruno VAQUERO (Yamaha), 2ème. De son côté, le poleman Cédric DESMARIS (Yamaha) vit un début de course difficile et recule au 5ème rang.

 

À la mi-course, DESCOURS est sous la pression constante de VAQUERO qui semble attendre l’ouverture. Plus de 3 secondes derrière, Martial GRIS (Suzuki) est dépossédé de sa 3ème place par Cédric DESMARIS, homme le plus rapide en piste.

Au 13ème tour, VAQUERO prend le meilleur sur DESCOURS et passe en tête. Ce dernier subit alors le retour canon de DESMARIS qui s’empare de la 2ème position à 6 tours de l’arrivée. GRIS est quant à lui isolé au 4ème rang.

 

DESCOURS ne s’arrête pas en si bonne voie, il revient au contact de VAQUERO et lui fait les freins ! Le pilote de la Yamaha n°110 achève alors une magnifique remontée et s’offre une nouvelle victoire. VAQUERO est donc 2ème devant DESCOURS, 3ème et GRIS termine au pied du podium.

 

PROMO DÉCOUVERTE

COURSE 1 : MALTRAIT DOMINE THOMAS ET LECHIFFLART

Après un drapeau rouge la course est relancée pour 3 tours et Aurélien MALTRAIT (Yamaha) se met rapidement dans le rythme pour s’imposer près de 4 secondes devant Edouard THOMAS (Yamaha), 2ème, et Nicolas LECHIFFLART (Suzuki), 3ème.

 

COURSE 2 : MALTRAIT DOUBLE VAINQUEUR

Week-end parfait pour Aurélien MALTRAIT (Yamaha) qui signe le doublé en s’imposant à nouveau devant Thomas EDOUARD (Yamaha). Cette fois c’est Maxime DURIER (Yamaha) qui complète le podium.

 

Calendrier 2022

19-20 mars - Nogaro (32) - ASM Armagnac Bigorre
09-10 avril - Lédenon (30) - MC Lédenon
30 avril-01 mai - Carole (93) - Motors Events
21-22 mai – Croix-en-Ternois (62) - ASM Croix-en-Ternois
25-26 juin - Alès (30) - Motors Events
06-07 août - Magny-Cours (58) - MC Nevers et Nièvre
03-04 septembre - Anneau du Rhin (68) - MC Bitzheim
01-02 octobre – Pau-Arnos (64) - MC Pau-Arnos

 

www.cdfpromosport.fr

Encore plus d'actualités !

actualité
Monza-Italie – 24-25 septembre 2022 : Composition des Équipes de France
actualité
GP de Charente-Maritime – 20-21 août 2022 (17/18) : Saint-Jean-d’Angely est fin prêt !
actualité
Hasparren-64 (3/5) : Les leaders trébuchent au pays basque
actualité
RedBud-USA – 24-25 septembre 2022 : Report de la date d'annonce de la composition de l'Équipe de France
actualité
Rivesaltes-66 (7/8) : Victoire de Chareyre et Payet
actualité
Zachary Pichon sacré Champion du Monde d’Enduro Junior 2022
actualité
Le Puy-en-Velay-43 - 29 août-3 septembre 2022 : Modification de l'Équipe de France Trophée Mondial en lice pour les ISDE
actualité
Magny-Cours-58 (6/8) : Magny-Cours a tenu toutes ses promesses
actualité
Yoshimura SERT Motul avec Gregg Black et Kazuki Watanabe (Suzuki), Tom Vialle (KTM), Maxime Renaux (Yamaha), Romain Febvre (Kawasaki), Quentin-Marc Prugnières (Kawasaki), Alexis Fueri (Fantic), Zachary Pichon (Sherco), Luc Fargier (Beta), Thibault Giraudon (Sherco), Léo Le Quéré (Sherco) et Naomi…
actualité
Courses : Fabio Quartararo (Yamaha) sauve une 8e place !
actualité
Essais-2 : Belle reprise après la trêve estivale pour Johann Zarco (Ducati) !
actualité
C’est en ce début de mois d’août que nos pilotes des Collectifs Espoir FFM Vitesse OGP et Mini OGP se sont retrouvés pour un 5ème et dernier stage sur le circuit Carole (93). Pour l’occasion, le Président de la Fédération Française de Motocyclisme, Sébastien Poirier, avaient fait le déplacement aux…

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux ! #FFMOTO

Instagram
Chargement en cours...