Yamaha R3 - Circuit Carole
Yamaha R3 - Circuit Carole
Mondial de la moto
mondial de la moto - mobile
Licence offre speciale
Licence offre speciale - mobile

Vitesse - GP de France

20/05/2018
Le Mans-72 (5/19)/J3 : Fabio Quartararo (Speed Up) arrache la 8ème place en Moto2
Johann Zarco - Yamaha (photo Tech3)

On attendait Johann Zarco (Yamaha) sur le podium MotoGP du GP de France mais une chute a mis un terme à sa course avant l’heure. C’est Fabio Quartararo (Speed Up-MB Conveyors-Speed Up Racing) qui signe la meilleure performance Française ce week-end au Mans avec une 8ème place en Moto2 en présence de Jacques Bolle, Président de la FFM et devant 206 617 spectateurs sur l’ensemble des trois jours et un pic inédit à 105 203 dimanche.

 

MotoGP

Johann Zarco avait l’honneur de s’élancer en pole position pour son épreuve nationale, mais le Français ne prendra pas forcément un bon départ à la différence de Jorge Lorenzo (Ducati).

 

L’Espagnol, parti de la 2ème ligne allait virer en tête au premier virage devant Zarco, auteur d’un spectaculaire freinage qui lui permit de rattraper les quelques mètres de perdus à l’extinction des feux. Andrea Iannone (Suzuki) se positionnait pour sa part au 3ème rang, ou du moins provisoirement, puisque ce dernier se faisait piéger en arrivant dans la courbe de La Chapelle. Andrea Dovizioso (Ducati) grappillait de fait une position et les trois premiers allaient aussitôt se forger une légère avance.

Marc Márquez (Honda), seul pilote de la grille à avoir opté pour un pneu dur à l’arrière, n’entendait toutefois pas se laisser distancer. Après s’être débarrassé de Danilo Petrucci (Ducati), le Catalan allait ainsi opérer la jonction sur le trio de tête ; Danilo Petrucci et Valentino Rossi (Yamaha) se tenant eux très légèrement à l’écart.

 

Au cinquième tour un premier coup de théâtre survenait aux avant-postes, avec la chute d’Andrea Dovizioso dans le virage 6. L’Italien venait alors de s’emparer des commandes au détriment de Jorge Lorenzo. Et les rêves de victoire allaient également s’envoler pour Johann Zarco, victime d’une chute deux boucles plus tard à hauteur du Garage Vert. Le tricolore, qui avait inscrit des points lors des 21 dernières courses, tentait à ce moment-là de défendre la 2ème place face à Marc Márquez au championnat.

 

Ils n’étaient dès lors plus que trois à prétendre à la victoire : Jorge Lorenzo, Marc Márquez et Danilo Petrucci. Oui mais au 10ème passage, Jorge Lorenzo tirait un peu large dans un virage ; erreur qui profitera à Marc Márquez. Ce dernier s’emparait ainsi du leadership et créait un petit écart suffisant. Plus personne ne viendra l’inquiéter. Puis ce fut au tour de Danilo Petrucci de prendre l’ascendant sur le Majorquin, imité dans la foulée par Valentino Rossi, Jack Miller (Ducati) et Dani Pedrosa (Honda). Peu à peu l’échiquier prenait forme…

 

Johann Zarco - Yamaha (photo Tech3)

Finalement Marc Márquez s’imposait avec une avance de 2.3 seconde sur Danilo Petrucci, pour inscrire sa troisième victoire consécutive. Valentino Rossi complétait le podium devant Jack Miller, Dani Pedrosa et Jorge Lorenzo.

 

Maverick Viñales (Yamaha), vainqueur de la précédente édition, terminait à une discrète 7ème place. Mention spéciale en revanche à Cal Crutchlow (Honda), qui avait passé la nuit à l’hôpital suite à son violent highside de la Q1. Le Britannique se classait 8ème ; tandis qu’Aleix Espargaró (Aprilia) et Álex Rins (Suzuki) complétaient le Top 10.

 

Au Championnat Marc Márquez possède désormais 36 points d’avance sur Maverick Viñales et 37 sur Johann Zarco.

 

« La course a été difficile pour notre Grand Prix à domicile, après des qualifications exemplaires », a commenté Johann Zarco. « Quoi qu'il en soit, nous ramenons à la maison de très bons souvenirs avec la pole position et nous avons montré de belles performances. Nous avons tous bien travaillé et en course, j'étais en deuxième position. Mon départ a été plutôt mauvais, mais dans la première chicane, j’ai pu immédiatement rattraper mon retard. Ensuite, ça été difficile avec Lorenzo, peut-être que j'aurais pu être plus rapide, mais je n'ai pas réussi à le passer. Plus tard, j'ai tenté une attaque, mais j'ai fait une petite erreur. Je pense que j'étais trop rapide dans ce virage, je suis allé un peu plus loin et l'avant de la moto s’est dérobé. Je ne m'attendais pas à chuter car mon feeling sur la moto était bon. J'aurais peut-être dû attendre d'avoir moins de carburant. Même avec des pneus usés, mon feeling était bon. J'aurais dû attendre un peu plus longtemps, mais je ne l'ai pas fait. Maintenant, je dois garder à l'esprit que parfois vous avez de la chance et parfois non. Pourtant, je continuerai à faire ce que je fais partout dans le monde et à garder la victoire comme objectif cette année ».

Fabio Quartararo - Speed Up-MB Conveyors-Speed Up Racing (photo MotoGP.com)

Moto2

Fabio Quarataro (Speed Up-MB Conveyors-Speed Up Racing) est le meilleur pilote Français du week-end. 14ème sur la grille de départ ce midi, le tricolore a été l’un des grands animateurs de la course ce dimanche. 13ème au premier passage, il effectuera une belle remontée jusqu’à la 8ème position finale dans la roue arrière de l’Italien Romano Fenati (Kalex).

 

Jules Danilo (Kalex-Nashi Argan SAG Team), 27ème à l’issue du premier tour, terminera 20ème du 5ème GP de la saison. 25ème au premier tour, Corentin Perolari (Transfiormers-Promoto Sport), premier wildcard, passera le drapeau à damier en 24ème position. Enfin pour son premier GP Moto2 également, Cédric Tangre (Mistral-Yohan Moto Sport) a fait plus que se battre. 31ème du 1er tour, il terminera 27ème.

 

La course a été remportée par l’Italien Francesco Bagnaia (Kalex) devant les deux Espagnols Alex Marquez (Kalex) et Joan Mir (Kalex).

Au provisoire, Quartararo occupe la 12ème position à un point du Suisse Dominique Aegerter.

 

Moto3

Le jeune espagnol Albert Arenas (KTM) s’est imposé pour la première fois en GP devant l’Italien Andrea Mignon (KTM) et Marcos Ramirez (KTM). Leader de l’épreuve sur la ligne d’arrivée, Fabio Di Giannatonio (Honda) s’est vu attribuer une pénalité de 3 secondes pour avoir coupé à hauteur du Chemin aux Bœufs quelques boucles plus tôt.

 

Au provisoire, l’Italien Marco Bezzechi (KTM), victime d’une chute aujourd’hui, conserve le leadership avec 4 points d’avance sur Di Giannatonio et 7 unités sur l’Espagnol Aron Canet (Honda).

 

Prochaine épreuve, le 3 juin pour le GP d’Italie au Mugello (6/19).

 

Tous les résultats sur www.motogp.com

 

Toutes les infos sur www.gpfrancemoto.com

Jules Danilo - Kalex-Nashi Argan SAG Team (photo FB)
De gauche à droite : Jules Danilo - Kalex, Jacques Bolle - Président de la FFM, Patrick Coutant - Président de la Commission Nationale de Vitesse, Vincent Rigaudias - Vice-Président de la FFM et Gilbert Gontier - Vice-Président de la FFM (Photopress)

Encore plus d'actualités !

actualité
Saint-Jean-d'Angély (17) : L'Auvergne-Rhône-Alpes Championne de France MX des Régions 2018 !
actualité
Romain Febvre, Tom Guyon, Brian Strubhart-Moreau, Pierre Goupillon, Mathys Boisramé, Marvin Musquin, Eric Ricard, Dimitri Bergé, Mathieu Trésarrieu.
actualité
La Tremblade-17 (2/9) : Valentin Teillet - KTM VRT s’impose en SX1 et Anthony Bourdon - Husqvarna CBO domine en SX2
actualité
Guadassuar-Espagne – 29-30 septembre : La composition de l'Équipe de France
actualité
Saint-Jean-d'Angély (17) – 18-19 août
actualité
Sur proposition de l’Entraîneur National.
actualité
Alès-30 – 18-19 août (7/8) : Avant-dernier round à Alès
actualité
Gdansk-Pologne – 8-9 septembre : Composition des Équipes de France
actualité
Thomas Dubost, Hugo Blanjoue, Nathan Bererd, les Equipes de France FFM Moto-Ball Senior et Junior, Kieran Touly, Lenna Volpe, Hugo Dufrese, Marvin Musquin et Dylan Ferrandis.
actualité
Championnat d’Europe des Nations – 6-12 août/J7 : Double podium pour la France
actualité
Championnat d’Europe des Nations – 6-12 août/J6 : La France en Finale
actualité
Championnat d’Europe des Nations – 6-12 août/J5 : Match nul entre la France et l’Allemagne

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux ! #FFMOTO

Instagram
Chargement en cours...